Infections invasives à pneumocoques - Souches vaccinales en baisse, souches non vaccinales en hausse

Infections invasives à pneumocoquesSouches vaccinales en baisse, souches non vaccinales en hausse

22.01.2008
Selon le dernier bilan publié sur le site de l'Institut de veille sanitaire (InVS), l'incidence des infections invasives à pneumocoques chez les enfants de moins de 2 ans est en 2006 de même niveau que celle de l'année précédente. Une stabilisation liée à l'augmentation des infections dues à des souches de sérotype non vaccinal mais qui ne remet pas en cause la vaccination.

L'INSTITUT de veille sanitaire rend publics sur son site les résultats préliminaires pour 2006 de la surveillance des infections invasives à pneumocoques. Celle-ci vise essentiellement à mesurer l'impact de la vaccination par le vaccin conjugué heptavalent (PCV7) depuis son introduction dans le calendrier vaccinal en 2003, puis de son extension à tous les enfants de moins de 2 ans en juin 2006. Contrairement aux données 2005, qui...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Stratégie nationale de santé : quatre priorités, une concertation, un décret pour décembre

sns

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a lancé ce lundi une grande concertation autour de la stratégie nationale de santé (SNS) qui sera... 7

Épidémie de rougeole en Italie : près de 4 500 cas dont 3 décès chez des non-vaccinés en 2017

rougeole

La cause principale de l'épidémie de rougeole qui sévit actuellement en Italie est « la part grandissante au fil du temps d'individus... 2

Patients et médecins n'imaginent pas (à tort) que la rémission du diabète est possible

diabete

Selon un papier d'analyse publié dans le « BMJ », le diabète de type 2 est encore trop souvent considéré à tort comme une maladie... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter