La 1re Conférence de consensus sur les sans-abri - Un Grenelle de l'exclusion appuyé sur la médecine

La 1re Conférence de consensus sur les sans-abriUn Grenelle de l'exclusion appuyé sur la médecine

25.11.2007
En finir avec le traitement saisonnier, médiatique et compassionnel de la prise en charge des personnes à la rue. C'est l'ambition de « Sortir de la rue », qui se tient jeudi et vendredi, pour s'attaquer à l'exclusion dans ses racines. Appuyée sur la méthodologie médicale des conférences de consensus – une première en France appliquée à un sujet de société –, le jury de la FNARS (Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale) va auditionner une quarantaine d'experts : praticiens publics ou associatifs, élus, chercheurs et universitaires, médecins et personnes sans abri. Parmi ces divers intervenants, le Dr Alain Gouiffès livre au « Quotidien » ses expériences et ses propositions.
  • 1276167696F_Img296161.jpg

« COMMENT SE SOIGNER DANS LA RUE ? » Parmi beaucoup d'autres, c'est l'un des chantiers que va explorer la conférence de consensus « Sortir de la rue ». Pour répondre aux principales questions posées sur l'accès aux soins, l'aggravation des problèmes de santé des personnes à la rue, les pathologies soignées trop tard, les prises en charge possibles et impossibles, 40 experts vont plancher devant les 350...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add
Confraternité
Focus

Déontologie Abonné

Mettre les pieds dans le plat pour critiquer publiquement d’autres médecins. Ce geste, tabou il y a encore quelques années dans la profession, semble de plus en plus fréquent. Dernière illustration en date : la fameuse tribune #FakeMed, qui dénonçait en mars dernier dans le Figaro, les médecines alternatives. Ses auteurs ont été assignés devant leurs Conseils de l’Ordre respectifs par des... 2

Réformes, effectifs, pouvoir d'achat : les hospitaliers en grève mardi, soutien des médecins

.

Les agents de la fonction publique se mobilisent ce mardi en masse. Plusieurs syndicats de praticiens hospitaliers ont déposé un préavis de... 1

Affaire Naomi : « L’opératrice aurait dû transférer l’appel à un médecin régulateur », souligne le directeur des Hôpitaux de Strasbourg

gautier

« Manquement » aux procédures de la part de l'opératrice du SAMU (dans le ton utilisé et la non-transmission au médecin régulateur), absence... 42

Pour l'OMS, l'épidémie d'Ebola en RDC n'est pas une « urgence de santé publique de portée mondiale »

ebola

À l’issue d'une réunion tenue ce matin, le comité d'urgence du règlement sanitaire international de l'organisation mondiale de la santé (OMS... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter