Le coût des 35 heures à l'hôpital - Cinq ans après, le compteur tourne toujours

Le coût des 35 heures à l'hôpitalCinq ans après, le compteur tourne toujours

04.06.2007
Affiché en 2004, le coût de la réduction du temps de travail des médecins et des personnels hospitaliers — 3,3 milliards d'euros — paraissait exorbitant. Il se confirme que, avec le dispositif des comptes épargne-temps, l'addition n'est pas close : à la fin de 2005, sous le poids de plus de 2,2 millions de journées de RTT non prises, elle s'était déjà alourdie de 550 millions d'euros, vient d'annoncer la ministre de la Santé. Aujourd'hui, la facture aurait pu s'allonger encore de quelque 150 millions.

ASTRONOMIQUE. Dans le champ de la santé, chaque addition a droit à son adjectif. Si le « trou de la Sécu » – 8 milliards d'euros prévus à la fin de 2007 – est désormais notoirement « abyssal », la facture des 35 heures à l'hôpital est donc, elle, « astronomique ».

On en était resté au chiffre de 3,3 milliards d'euros, dévoilé à l'automne 2004...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La prévalence du tabagisme en forte baisse chez les médecins généralistes

tabac

« Contrairement à ce qui est observé en population générale, la prévalence du tabagisme est en forte baisse parmi les médecins généralistes,... 1

Coercition, salariat, numerus clausus : face aux maires offensifs sur les déserts médicaux, Agnès Buzyn pédagogue

AMF Buzyn

La présence des médecins sur le territoire est devenue un enjeu majeur des dernières élections municipales. Réunis lors de leur 100e... 1

La FDA autorise la première bithérapie destinée à la désescalade du traitement du VIH

fda

Le médicament Juluca, une association fixe de dolutégravir et de rilpivirine commercialisée par ViiV Healthcare, vient d’obtenir une... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter