Une affaire qui pose un problème de fond - Sur les bagagistes de Roissy

Une affaire qui pose un problème de fondSur les bagagistes de Roissy

05.11.2006
En passant en revue les conditions de sécurité qui règnent à l’aéroport Charles- de-Gaulle de Roissy, la police a été amenée à retirer leur badge à 72 salariés, bagagistes, agents de sécurité, employés des services d’entretien ou de nettoyage. On compte 80 000 salariés dans le périmètre de l’aéroport et seulement 200 cas ont été passés en revue. Onze personnes licenciées ont déposé un recours devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise.
  • 1276100084F_Img237701.jpg

SAUF DANS LE CAS PRÉCIS d’un employé qui se serait entraîné dans un camp militaire au Yémen, la préfecture de Seine-Saint-Denis n’a en réalité aucun reproche précis à faire aux employés auxquels elle a retiré leur badge. Aussi bien les avocats des onze salariés qui ont déposé un recours soulignent-ils que, pour la première fois, des citoyens sont contraints par la justice...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 11

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

Réguler l'installation des spécialistes de secteur II en zone surdotée : la mesure choc du CESE

cese

Depuis plusieurs semaines, la question de la liberté d'installation ne quitte pas le débat public. Le Conseil économique, social et... 20

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter