Un médicament pour prématurés remboursé à 35 % - Les néonatologistes demandent le rétablissement du 100 %

Un médicament pour prématurés remboursé à 35 %Les néonatologistes demandent le rétablissement du 100 %

29.10.2006
Le Synagis, médicament de prescription hospitalière et seule spécialité destinée à prévenir la bronchiolite liée au virus respiratoire syncytial chez les prématurés dans des indications bien précises, n’est plus pris en charge à 100 % par l’assurance-maladie, mais seulement remboursé à 35 %. Forte émotion chez les pédiatres et les néonatologistes qui demandent aux pouvoirs publics de revoir leur position, d’autant que le traitement coûte au total près de 5 000 euros, et que de nombreuses familles souvent modestes, sans couverture complémentaire, ne peuvent faire face à cette dépense.
  • 1276112832F_Img237545.jpg

DEPUIS LE 1er SEPTEMBRE, le taux de prise en charge du Synagis, médicament des Laboratoires Abbott, est passé de 100 à 35 %. Ce qui n’est pas rien.

La nouvelle, précisée par l’arrêté paru le 25 août au « Journal officiel », a fait grand bruit dans la communauté médicale, et notamment chez les pédiatres, les néonatologistes. Cette spécialité, prescrite dans des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 6

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 3

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter