Après le succès de leur première journée de grève - Les pédiatres envisagent de nouvelles actions

Après le succès de leur première journée de grève Les pédiatres envisagent de nouvelles actions

05.01.2005
Après une journée de grève bien suivie, les pédiatres libéraux entendent obtenir une revalorisation d'honoraires plus importante que celle consentie dans l'accord conventionnel, et la rémunération de leurs astreintes. S'estimant lésés par rapport aux spécialistes d'autres disciplines, ils se disent prêts à poursuivre leur mouvement de contestation si des « mesures d'équité » ne sont pas rapidement adoptées.

LE Dr FRANCIS RUBEL peut s'estimer satisfait. Le mouvement de grève lancé par le Syndicat national des pédiatres français (Snpf) qu'il préside et qui revendique 1 800 adhérents sur quelque 2 744 pédiatres libéraux, a été très suivi. Il était difficile de trouver un cabinet de pédiatre ouvert de lundi à mardi matin. « Aucune permanence des soins n'a ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Revenus 2016 : êtes-vous mieux loti que vos confrères ? Faites le test

Revenus 2016 : êtes-vous mieux loti que vos confrères ? Faites le test-0

Anesthésistes, généralistes, cardiologues, pédiatres… « Le Quotidien » a compilé les revenus imposables 2016 des principales spécialités... Commenter

Buzyn (et l'IGAS) enterrent de fait le tiers payant généralisé obligatoire au 30 novembre

Buzyn Grand Jury

Cela ressemble à un enterrement sans fleurs ni couronnes. Le tiers payant « fonctionne » certes pour les patients remboursés à 100 % par... 28

La généralisation du tiers payant « irréaliste » fin novembre, explique l'IGAS

tiers payant

Très attendu, le rapport de l'IGAS sur l'évaluation de la généralisation du tiers payant a été mis en ligne ce lundi matin. La mission a... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter