Relance de l'activité et des investissements - Comment les médecins étrangers ont sauvé l'hôpital de Fourmies

Relance de l'activité et des investissements Comment les médecins étrangers ont sauvé l'hôpital de Fourmies

30.06.2004
Le centre hospitalier de Fourmies, dans le département du Nord, est une tour de Babel : sur quarante médecins, seize seulement sont français. Les autres viennent du monde entier : Argentine, Uruguay, Maroc, Moldavie, Ukraine, Espagne... Tout ce beau monde s'entend à merveille et a contribué à relancer l'activité d'un établissement menacé il y a quelques années encore de disparition.

De notre correspondante

ON PARLE toutes les langues au sein de l'hôpital très cosmopolite de Fourmies, dans le Nord. Depuis assez longtemps pour que les patients ne remarquent même pas l'accent prononcé de certains médecins, fraîchement arrivés en France.
Le 1er mai, le centre hospitalier a d'ailleurs fêté à sa façon l'Europe élargie en accueillant deux spé...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Des Français pas assez actifs, rivés aux écrans : l'alerte de Santé publique France

tv

L'inactivité physique et la sédentarité (corrélée au temps passé devant les écrans) progressent en France, révèlent les dernières données... Commenter

Trois tasses de café par jour diminuent la mortalité des patients co-infectés VIH-VHC

cafe

« Three cups of coffe a day keep the hepatologist away. » Tel pourrait être le nouvel adage des patients co-infectés par le VIH et le VHC, a... Commenter

Forfait hospitalier à 20 euros et ONDAM à 2,3 % : le PLFSS 2018 prend forme

forfait

Le premier projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) de l'ère Macron devrait apporter un peu d'oxygène au secteur de la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter