Comment le Tour pourrait lutter encore mieux contre le dopage

Comment le Tour pourrait lutter encore mieux contre le dopage

29.09.2003
Si les experts de l'Agence mondiale antidopage (AMA) se félicitent des « points forts et positifs » dans la politique antidopage menée lors du Tour de France 2003, ils pointent quelques faiblesses dans les contrôles qui , selon eux, laissent la porte ouverte aux « manipulations ». Daniel Bal, directeur de l'épreuve, leur répond en justifiant les pratiques incriminées par des considérations pratiques.
  • 1276301996F_Img139490.jpg

Depuis l'affaire Festina et le « scandale » du dopage du funeste Tour 1998, « les choses ont changé dans le bon sens », observent les trois experts* de l'Agence mondiale antidopage dans leur rapport consacré au Tour 2003.

Au chapitre des « points forts et positifs » qu'ils passent en revue, « la fermeté du discours des responsables de l'organisation en mati...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La justice suit l'expertise médicale et maintient Tariq Ramadan en détention 

Ramadan

La Cour d'appel de Paris a décidé ce jeudi du maintien en détention provisoire de Tariq Ramadan, mis en examen pour viols, dont l'un sur... 11

Evénement

Entretien exclusifÉdouard Philippe : « On n'avancera pas sans les médecins »

Edouard Philippe

« La santé est au cœur des priorités du gouvernement », assure Édouard Philippe qui maintient « toute sa confiance » à Agnès Buzyn et se déf... 14

Deux syndicats de médecins ostéopathes condamnés à verser 10 000 euros au réseau Santéclair

Le Syndicat national des médecins ostéopathes (SNMO) et l'Union des médecins à expertise particulière (MEP) de la FMF ont été condamnés... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter