23e Salon du livre de Paris (21-26 mars) - La langue néerlandaise en vedette

23e Salon du livre de Paris (21-26 mars) La langue néerlandaise en vedette

17.03.2003
Placé cette année sous le signe de la Flandre et des Pays-Bas, ou plus exactement sous le signe de la langue néerlandaise, le Salon du livre sera inauguré par le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin dans un climat raisonnablement optimiste puisque le secteur de l'édition est en progression de plus de 2 %. Avec 1 200 éditeurs présent, 1 800 écrivains, 300 rencontres, 10 espaces d'animations, ce salon s'inscrit dans la continuité, avec une ouverture de plus en plus prononcée vers l'international. C'est dans un climat économique paisible que va se tenir la plus grande librairie de France, alors que les premières estimations permettent d'espérer une progression du secteur de l'édition de + 2,3 % en 2002 - qualifiée d'« honorable » par le président du Syndicat national de l'édition Serge Eyrolles, qui a souligné les « succès phénoménaux » remportés en jeunesse et en bande dessinée. Près de 220 000 visiteurs sont attendus, comme l'année dernière, sur les 50 000m2 de la porte de Versailles. Et si la Belgique flamande et les Pays-Bas sont les invités d'honneur, ce seront en tout plus de vingt-cinq pays qui seront représentés cette année dans un village « Cosmopolivres », et plus de trois cents éditeurs du monde entier dont la Grèce, la Suisse, Israël, la Tunisie, le Portugal, le Québec, la Roumanie, la Russie ; l'Algérie sera particulièrement valorisée en cette « année de l'Algérie » puisqu'on attend environ 50 éditeurs et près de 40 auteurs algériens. Parmi les espaces thématiques, on retrouvera celui consacré à la « bande dessinée » avec la création d'un itinéraire, « les Étoiles de la BD », un coin réservé pour la première fois aux collégiens et aux lycéens. L'espace « polar » inauguré l'année dernière est reconduit, tandis que le théâtre, les arts, les sciences seront également privilégiés par des superficies totalement dévolues à ces disciplines. La Fnac sera toujours présente et active pour recevoir des auteurs que l'on pourra également rencontrer sur le Forum du salon avec son café littéraire, baptisé désormais Café des utopies. Par ailleurs, l'espace « métiers et industries du livre » a été enrichi : vingt mille professionnels sont attendus dans les trois villages thématiques qui permettront de suivre l'actualité en ce domaine et de découvrir les technologies de pointe. La littérature néerlandophone sera exposée dans une librairie signalée par un « Phare du Nord » qui présentera environ 2 000 ouvrages, traductions et livres en version originale. 56 auteurs ont été invités et de nombreuses rencontres avec le public permettront de découvrir une littérature très voisine et pourtant peu connue. Sur le plan éditorial, le phare le plus puissant est celui des Pays-Bas qui, en dépit d'une population de seulement 15 millions d'habitants, s'imposent comme un des principaux pays d'édition du monde. Les Pays-Bas sont en effet le siège de deux des plus grands groupes d'édition spécialisés du monde, Reed-Elsevier et Wolters Kluwer. Ces deux groupes leaders dans les secteurs de l'éducation, des sciences et des techniques, dominent d'ailleurs en France l'édition technique, juridique et médicale. Quant au troisième groupe, Meulenhoff & Co, il domine, et de loin, l'édition générale. Près de 500 maisons d'édition participent à un marché du livre néerlandais à la fois concentré très structuré, qui a produit 17 250 titres en 2000. Contrairement aux Pays-Bas, il n'y a pas de prix unique du livre en Flandre, un pays de 5,5 millions d'habitants. Dans ce marché plus restreint, les éditeurs belges de langue flamande ont développé leurs activités dans des secteurs spécialisés, comme le livre pour la jeunesse et le livre d'art. Concernant les échanges, il semble que les traductions du néerlandais vers le français se sont plutôt développées au cours de la dernière décennie, se situant entre 25 et 35 avec des pointes à 41 l'an dernier. A l'inverse, si les Pays-Bas sont encore le 9è client de l'édition française, les exportations de livres français vers les Pays-Bas ont reculé sur quatre ans de 10,1 %.
  • 1276290298F_Img116256.jpg

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 11

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter