Gestion des risques : pourquoi les médecins ne doivent pas avoir peur

Gestion des risques : pourquoi les médecins ne doivent pas avoir peur

24.03.2002
Le colloque organisé la semaine prochaine sur « la gestion des risques, les systèmes d'information et Internet »* va faire le point sur les diverses problématiques internationales en la matière. Le Dr Pierre Anhoury explique pourquoi les médecins n'ont pas à redouter cette révolution culturelle liée à la gestion de la qualité et des risques. Au contraire, estime-t-il, ils doivent s'ouvrir dès la faculté à la « culture de l'évaluation, de la remise en question et du culte des limites de chacun », pour que médecins et patients vivent « dans un cadre plus sain ».
  • 1276285286F_Img84653.jpg
LE QUOTIDIEN DU MEDECIN
On observe depuis plusieurs années une augmentation exponentielle du nombre de plaintes de patients. Diriez-vous qu'elle reflète une dégradation de la situation en termes de gestion des risques de santé ?
Dr Pierre ANHOURY

La situation est paradoxale. Les plaintes et les primes augmentent, cependant que la qualité s'améliore. Nous vivons dans une société plus transparente, avec...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 9

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 4

Au carrefour de l'hôpital et des soins de villeSous-utilisée mais prometteuse, l'HAD trace sa route

Abonné
had

Lors des universités d'hiver de l'hospitalisation à domicile, organisées par la FNEHAD, la ministre de la Santé a insisté sur la nécessité... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter