Dossier

La crise post-Covid cristallise les craintes pour l'avenir

L’Observatoire du suicide donne l'alerte sur le travail

Publié le 16/06/2020
L’Observatoire du suicide donne l'alerte sur le travail

La crise économique attendue après l'épidémie pourrait augmenter le risque suicidaire
Phanie

Si la France reste un des pays d’Europe où le taux de décès par suicide est parmi les plus élevés (au huitième rang sur 28), celui-ci a rarement été aussi bas dans le pays. Selon le quatrième rapport de l'Observatoire national du suicide (ONS), publié la semaine dernière, près de 9 300 décès par suicide, dont 75 % chez des hommes, ont été recensés en 2016, soit 14 pour 100 000, contre 21 pour 100 000 en 2000 et 22,5 pour 100 000 en 1985. De l’autorisation de la prescription d’antidépresseurs par les généralistes à la mise en place de dispositifs de…

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)