Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Troubles mentaux : le DSM-V critiqué avant sa sortie

 20/03/2013
  Imprimer  Envoyer par email
 

Le DSM-V (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders), nouvelle édition du manuel de classification des troubles mentaux, élaboré par l’Association américaine de psychiatrie, est destiné à sortir en mai. Une nouvelle catégorie de trouble va y figurer, le « somatic symptom disorder » que l’on peut traduire par « trouble symptôme somatique », ce qui peut correspondre aux symptômes dits fonctionnels, non expliqués après investigations médicales. Allen Frances, président du groupe de travail qui a élaboré le DSM-IV, lance une alarme au sujet de la définition de ce trouble. Selon ce spécialiste, cette catégorie « peut conduire à des diagnostics erronés ou par excès, et à des prises en charge inappropriées. »

Il explique que la nouvelle catégorie risque d’étendre le champ des troubles mentaux, « en éliminant la nécessité de recherche d’une origine médicale des troubles somatiques allégués. Or, ils doivent être médicalement inexpliqués. » Le Dr Frances s’appuie sur les résultats d’une étude portant sur cette nouvelle catégorie du DSM-V, qui montre un taux de faux positifs de 7 % dans la population générale, en incluant des patients souffrant en réalité de cancers, de maladies cardiaques, de fibromyalgie et de syndromes de l’intestin irritable. Des millions d’erreurs de diagnostic risquent de survenir, insiste le praticien. « Les cliniciens seraient bien avisés d’ignorer cette nouvelle catégorie. »

Dr BÉ.V.

« British Medical Journal », 19 mars 2013.

 
Les Commentaires | 3 commentaires
 
Le 22/03/2013 à 01h10
Profession : Médecin
« Je trouve ça rigolo que cette classification totalement statistique s'acharne encore à vouloir englober (codifier) bientôt toutes pathologies médicales! Je vous rassure en ce qui concerne les Psychiatres la réflexion psychopathologie et psychodynamique évolutive sans querelles d'écoles est bien vivante en pratique et en transmission... Médecin Psychiatre ( double qualification M.G) »
Le 20/03/2013 à 19h43
Profession : Médecin
« Comme si les psychiatres fondaient tous leur clinique à partir du DSM dont les contradicteurs américains enfoncent autant de portes ouvertes que ses auteurs ! L'on ne fera jamais de bonne classification psychiatrique avec de la statistique "athéorique" dépourvue de réflexion psychopathologique et/ou physiopathologique autre que behavioriste. »
Le 20/03/2013 à 19h36
Profession : Médecin
« Je pencherais vers la notion de conversion puisque hystérie c'est devenu tabou. »

Publier un nouveau commentaire

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et réagir à un commentaire.
 
 
Publicité
 
Publicité

bloc_bledina_accueil-v2.png

bloc_accueil-v6.png

Objectif Installation

Histoire courte


Publicité

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

Enquête Flash

ROSP : êtes-vous satisfait(e) de la prime 2013 ?

eFMC

InsulinothÉrapie
du diabÈte de type 2
Par le Pr Denis RACCAH

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
Publicité
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.