Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Malgré la pluie, les graminées en force

 15/06/2012
  Imprimer  Envoyer par email
 

Les pollens de graminées sont présents sur tout le territoire, mais quelle est l’influence de la météo ? « Même si la pluie a considérablement limité la dispersion des pollens, les symptômes d’allergie sont toujours bien présents », explique le bulletin du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). « En ces périodes d’alternance pluie/soleil, les quantités de grains de pollens ne sont pas les seuls responsables : bien souvent ces grains ont répandu des micro-granules cytoplasmiques dont l’allergénicité (qui commence à être étudiée) est très élevée pour les graminées. »

C’est pour cela que le risque allergique lié à l’exposition aux graminées restera important sur une grande partie du territoire. Il sera, précise le RNSA, très élevé en Auvergne et dans le Limousin, élevé dans le nord et sur toute la façade ouest. Il sera moyen à localement élevé dans le nord-est, en Rhône Alpes et en région méditerranéenne.

Signalons également que les pollens de pariétaire et d’olivier sont également bien présents en zone méditerranéenne, avec un risque de faible à moyen. Toutefois, le risque lié à l’olivier devrait être élevé en Corse.

 
Commenter
 

Publier un nouveau commentaire

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et réagir à un commentaire.
 
 
Publicité

Fiche pratique PAI

cap allergie

Santran - Sans Lien Apparent

Enquête Flash

Les syndicats peuvent-ils s'entendre contre la loi de santé ?

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

eFMC

 
 
ALCOOL ET ASSOCIéS
 
Par le Dr Philippe CASTERA

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.