Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Entretien

Dr Pradat : « On peut désormais quantifier de façon précise l’atrophie de la mœlle épinière »

Dr Pradat : « On peut désormais quantifier de façon précise l’atrophie de la mœlle épinière »
Grâce à l’IRM, il est maintenant possible de quantifier précisément l’atrophie de la moelle épinière consécutive à une maladie ou un traumatisme. Un programme soutenu par l’AFM et l’IRME* que décrit son investigateur principal, le Dr Pierre-François Pradat, neurologue à la Salpêtrière (Paris) et chercheur (…)
Abonnés | 16/10/2014 | 

Le TDM ne fait pas mieux en urgence

L’échographie, l’examen de choix pour la lithiase rénale

L’échographie, l’examen de choix pour la lithiase rénale
Une étude américaine publiée dans The New England Journal of Medicine montre qu’il n’y a pas de raison de préférer le scanner à l’échographie dans le diagnostic initial de la lithiase rénale aux urgences. Il y aurait même des avantages sanitaires et économiques en faveur de l’échographie.
Abonnés | 22/09/2014 | 

Dépistage du cancer du sein

La mammographie 3D gagne du terrain ... aux États-Unis

La mammographie 3D gagne du terrain ... aux États-Unis
Déjà pratiquée Outre-Atlantique, l’utilisation de mammographie 3D par tomosynthèse dans le dépistage du cancer du sein n’est pour l’instant pas agréée en France faute de données épidémiologiques suffisantes. Une étude publiée dans le JAMA semble pourtant valider cette approche pour réduire les risques (…)
Abonnés | 26/06/2014 | 

Dépendance à la méthamphétamine

Moins de capacité de décision

Selon les résultats d’une étude cas contrôle parue dans la dernière édition du Psychiatry, Milky Kohno et ses collègues de l’université de Los Angeles ont établi les preuves anatomiques des difficultés de prise de décision des patients dépendants à la méthamphétamine. Une IRM a été réalisée chez les (…)
Abonnés | 22/05/2014 | 

Le Forfait Innovation attribué à Focal One

Les ultrasons focalisés de haute intensité pourraient transformer le traitement des tumeurs de la prostate

Les ultrasons focalisés de haute intensité pourraient transformer le traitement des tumeurs de la prostate
Il était temps ! Alors qu’il est présent depuis plus de dix ans dans les services d’urologie , le traitement du cancer de la prostate par les ultrasons de haute densité (ou HIFU ) bénéficie dorénavant du forfait Innovation ce qui devrait (…)
Abonnés | 22/04/2014 | 

L’échothérapie des adénofibromes du sein se positionne comme une alternative à la chirurgie

L’échothérapie des adénofibromes du sein se positionne comme une alternative à la chirurgie
Echopulse, un dispositif d’échothérapie a été testé avec succès chez 12 patientes présentant une tumeur bénigne du sein. À la différence de l’HIFU associé à l’IRM, l’échoguidage rend le geste plus facile, les avantages pour les patientes sont notables. La société Théraclion qui commercialise ce dispositif (…)
Abonnés | 22/04/2014 | 

Le forfait innovation : repère

Le « forfait innovation » introduit en 2009 dans la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) et complété par la loi Hôpital, patients, santé et territoire (HPST), ouvre la possibilité d’une dérogation pour la prise en charge partielle ou totale de dispositifs médicaux (et d’actes innovants) (…)
Abonnés | 22/04/2014 | 

Aux urgences

L’accessibilité avant tout

L’accessibilité avant tout
La Dr Ingrid Millet (CHU de Montpellier) insiste sur l’importance de l’IRM encéphalique dans le bilan initial des AVC et du recours au scanner pour les patients polytraumatisés et ceux souffrant de douleurs abdominales aiguës.
Abonnés | 16/10/2014 | 

Prise en charge de l’AVC ischémique

Dater le début des troubles, c’est aujourd’hui possible

Dater le début des troubles, c’est aujourd’hui possible
4 heures 30, c’est le délai maximum pour que le patient victime d’un Accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique puisse bénéficier de la fibrinolyse. Encore faut-il dater le début des troubles. C’est possible aujourd’hui grâce à l’IRM et ses différentes séquences.
Abonnés | 16/10/2014 | 

Imagerie thoracique

Toujours moins de doses

L’implantation progressive des logiciels de reconstructions sur les scanners ouvre la porte à la réalisation d’examens de dépistage à des doses extrêmement faibles.
Abonnés | 16/10/2014 | 

Ce que dit la HAS

Les patients suspects d’AVC aigu doivent avoir un accès prioritaire 24 heures/24 et 7 jours/7 à l’imagerie cérébrale… L’IRM est l’examen le plus performant pour montrer précocement des signes d’ischémie récente, et elle visualise l’hémorragie intracrânienne. Il convient de la réaliser de façon privilégiée. (…)
Abonnés | 16/10/2014 | 

Os et articulations

Chaque examen répond à une question précise du clinicien

Chaque examen répond à une question précise du clinicien
La partie thérapeutique dans le domaine ostéo-articulaire s’est considérablement développée avec l’imagerie interventionnelle. Côté diagnostic, il n’y a pas d’examen désuet en radiologie ostéo-articulaire ; mais chaque modalité d’imagerie doit être adaptée en fonction de la question soulevée par le clinicien. (…)
Abonnés | 16/10/2014 | 

Anévrismes cérébraux

Des indications étendues avec les stents innovants

Du coiling des anévrismes à la thrombectomie mécanique dans les AVC, 20 ans de progrès dans les dispositifs mini-invasifs ont révolutionné la neuroradiologie interventionnelle.
Abonnés | 16/10/2014 | 

Guide du bon usage

Des recommandations accessibles à tous

Élabore pour répondre à une obligation légale concernant la radioprotection des patients dans le domaine de l’irradiation médicale, le Guide du bon usage s’inscrit dans une démarche de qualité et intéresse tant les médecins demandeurs d’examens d’imagerie que les radiologues et les médecins nucléaires. (…)
Abonnés | 16/10/2014 | 
 

Top 5

Les plus consultés

Publicité
 
Publicité

Fiche pratique PAI

Objectif Installation

pave-permanent-v2c.jpg

Enquête Flash

Ebola : vos patients sont-ils inquiets ?

eFMC

 
 
ALCOOL ET ASSOCIéS
 
Par le Dr Philippe CASTERA
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.