Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Angioplastie du syndrome coronaire aigu

Abord artériel radial ou fémoral comparés

L’étude RIVAL (A Randomized Comparison of Radial versus Femoral Access for Coronary) a évalué les rapports bénéfice-risque respectifs de l’abord artériel radial et fémoral dans la prise en charge invasive de 7 021 patients ayant un syndrome coronaire aigu. L’étude n’a pas montré de supériorité de l’abord radial pour réduire les complications ischémiques et hémorragiques à 30 jours. Cependant, dans les centres ayant un grand volume d’actes effectués par voie radiale et chez les patients ayant un infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST, l’abord radial a été supérieur à l’abord fémoral pour améliorer le pronostic.

EN FRANCE, un peu plus de la moitié (59 %) des actes de cardiologie interventionnelle coronaire sont effectués par abord de l’artère radiale. Aux États-Unis, ce taux est à moins de 5 %. Cette différence est probablement due au fait que les rapports bénéfice-risque de ces deux techniques étaient difficiles à apprécier, les études jusqu’ici disponibles n’ayant pas les qualités requises pour une évaluation (…)

Abonnés | 13/05/2011  (978 mots)

Accès immédiat

L'article 1,35 €/appel + 0,34 € min. paiement audiotel >>
Composez le 08 99 65 95 74 sur votre téléphone
Pack 20 articles 15€ >>
 
 
Commenter
 

Vous devez être abonné pour commenter cet article et consulter les commentaires.

 
 
Publicité
 
Publicité

Fiche pratique PAI

Objectif Installation

Santran - Sans Lien Apparent

Enquête Flash

Les fêtes de fin d’année, un bon moment pour faire grève ?

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

eFMC

 
 
ALCOOL ET ASSOCIéS
 
Par le Dr Philippe CASTERA

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.