Anorexie mentale - Et si le plaisir était à réapprivoiser

Anorexie mentaleEt si le plaisir était à réapprivoiser

Dr Brigitte Martin
| 12.05.2016
L'abord sexologique dans le suivi des patientes souffrant d'anorexie mentale pourrait avoir un impact positif sur la réappropriation de l'image du corps, de l'estime de soi et de la notion de plaisir.
  • anorexie

Pathologie à forte prédominance féminine, l'anorexie mentale (AM) s'accompagne d'une souffrance psychique profonde et de conséquences somatiques souvent dramatiques, sans compter son handicap social et environnemental. C'est l'une des maladies mentales à la mortalité la plus élevée.

Il existe peu de travaux sur le fonctionnement psychosexuel de ces patientes, malgré la multitude des réflexions et des axes de recherche sur la pathologie. « Si on se réfère au modèle de Rosemary...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 2 Commentaires
 
Cétacé Médecin ou Interne 23.05.2016 à 10h28

Il s'agit d'un travail réalisé à partir d'enquêtes d'opinion (On demande à la patiente de donner un avis sur sa vie sexuelle). Mon expérience (longue) de cette pathologie me laisse sceptique devant Lire la suite

Répondre
 
jacques b Médecin ou Interne 22.05.2016 à 09h36

« Les filles maigres sont à fuir !!!!!!!! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 13

À Saint-Lunaire, branle-bas de combat pour remplacer un généraliste

st lunaire

À Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine), station balnéaire près de Dinard, la prochaine saison touristique donne des sueurs froides à la mairie. L... Commenter

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter