Génération juin 66 - SOS médecins en route vers leurs 50 ans - Des stagiaires aux temporaires : L’attrait « SOS Médecins »

Génération juin 66 - SOS médecins en route vers leurs 50 ansDes stagiaires aux temporaires : L’attrait « SOS Médecins »

14.01.2016

Externes, internes, docteurs en médecine… de nombreux candidats poussent les portes de SOS Médecins pour effectuer des stages, des remplacements ou devenir temporaires. Une manière de contribuer à la continuité et la permanence des soins, partie intégrante du travail d’un médecin généraliste.

Génération Juin 66 - Comment rejoindre SOS médecins, Interview du Dr Philippe Gautier

« En croissance annuelle d’environ 3 à 5 %, les associations SOS Médecins recrutent chaque année de nouveaux médecins pour répondre aux futurs enjeux de la médecine », se félicite le Dr Philippe Nin, vice-président de SOS Médecins Paris Île-de-France. Ainsi, ces associations de permanence de soins, aussi bien à Paris qu’en banlieue parisienne et en régions, recrutent régulièrement des praticiens en médecine générale. Pour rejoindre SOS Médecins, les candidats peuvent suivre plusieurs voies : commencer par un stage au sein d’une des associations, effectuer des remplacements en attendant de finir leur thèse ou, encore, devenir médecin temporaire avant d’intégrer éventuellement la structure.

Suivre des maîtres de stage

SOS Médecins propose des stages de médecine générale. Les étudiants, internes et parfois externes, accompagnent les maîtres de stage SOS Médecins dans tout l’Hexagone. « Ces stages sont plébiscités. Ils permettent, en effet, aux étudiants de découvrir la médecine sur le terrain, en situation réelle. Et même si ces médecins ne restent pas ensuite dans la structure, ils seront toujours beaucoup plus à l’aise lorsqu’ils participeront à des gardes de permanence de soins », précise Philippe Nin. Car se confronter à des situations d’urgence, parfois critiques, au domicile des patients se révèle particulièrement formateur. « Il arrive que certains étudiants ne sachent pas prendre une tension artérielle. Au cours de leurs stages à l’hôpital, ils n’ont, en effet, utilisé que des brassards automatiques », poursuit le vice-président.

Par ailleurs, une expérience inédite a été menée l’an dernier par la faculté de médecine Paris 6 Pierre-et-Marie-Curie-Jussieu. Pas moins de 400 étudiants, externes de 4e année, ont rejoint temporairement SOS Médecins, à l’initiative du doyen de leur université. Pour découvrir le quotidien des médecins SOS, ces jeunes ont ainsi doublé les médecins régulateurs au centre d’appel, ou accompagné les médecins en tournée en voiture. Une expérience aussi enrichissante pour les étudiants que pour les médecins.

Rejoindre les équipes comme remplaçants

Pour rejoindre les équipes comme remplaçant, il faut : avoir validé au moins 4 semestres d’internat en médecine générale, dont un chez le praticien et être détenteur d’une licence de remplacement. S’ils sont recrutés, ces jeunes médecins pourront effectuer des remplacements le week-end et pendant les vacances scolaires, périodes durant lesquelles ils sont libres. « À la fin de mon internat, j’ai commencé à effectuer des remplacements au sein de SOS Médecins à Toulouse, puis à Paris pour me familiariser avec une activité d’urgence. Cela fait deux ans que je suis remplaçant, indique Mathieu Daumas. C’est une activité très particulière et très intéressante, avec des interventions ponctuelles chez les patients, en phase de détresse, qu’elle soit ressentie ou réelle. J’interviens alors qu’aucun autre médecin n’est disponible. »

Avant de boucler la rédaction de leur thèse, une telle expérience permet aux étudiants d’appréhender une nouvelle médecine de continuité de soins et de permanence des soins.

Devenir médecin temporaire

Pour assurer la pérennité de la structure, il apparaît indispensable de recruter de nouvelles forces vives. Chaque année, environ six médecins intègrent la structure SOS Médecins Paris Île-de-France ; pour cela, l’association parisienne propose aux docteurs en médecine un « temporariat », c’est-à-dire une installation gratuite à SOS Médecins, en secteur 1, avec un contrat à durée déterminée (CDD). Ces généralistes à part entière travaillent avec leurs propres feuilles de soins, sous contrat à durée déterminée. Titulaire de sa thèse, le Dr Philippe Gautier a intégré la structure, directement comme temporaire. « Je suis à mon propre compte, avec des ordonnances à mon nom. C’est une activité variée qui me plaît beaucoup car elle me donne une grande liberté. » Les jeunes docteurs en médecine voient leurs CDD renouvelés pendant six mois à un an avant de devenir permanent. Pour accéder à la structure, ils achètent alors une part à un médecin qui part à la retraite.

Christine Colmont
Source : Le Quotidien du Médecin n°9462
Commenter 2 Commentaires
 
Salters75 Médecin ou Interne 15.01.2016 à 15h54

Compte tenu du prix des parts je ne suis pas sûr que devenir associé soit intéressant quand on peut rester "indéfiniment" remplaçant, c'est gratuit, le statut de remplaçant est d'ailleurs un must en Lire la suite

Répondre
 
ariel Médecin ou Interne 15.01.2016 à 13h03

Quel est le montant moyen de la part achetée ? Je trouve normal que cette info soit fournie dans ce genre d'article.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter