Consultations dans les structures douleur - Les spécificités pédiatriques

Consultations dans les structures douleurLes spécificités pédiatriques

07.12.2015

Les consultations dans les structures douleur pédiatriques sont motivées le plus souvent par des céphalées et des douleurs musculosquelettiques. Ce sont des consultations longues, réalisées souvent en binômes et qui conduisent dans près des trois quarts des cas à une prise en charge médicopsychologique.

  • Les spécificités pédiatriques - 1

Une enquête a été menée sur cinq semaines en 2013 dans 22 des 24 structures douleur pédiatriques françaises pour déterminer les caractéristiques des patients reçus pour la première fois en consultation dans l’une de ces structures. 337 fiches ont été colligées concernant 192 filles (57 %) et 134 garçons, âgés en moyenne de 11 ans ; 28 de ces enfants avaient un handicap, 56 une maladie chronique. La majorité (96 %) avait déjà consulté pour leurs douleurs. 48 % des enfants avaient été...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les dépassements rétablis à l'hôpital, une « insulte à la démocratie » selon les usagers

depassement

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS, usagers) s'offusque de la récente ordonnance rétablissant officiellement les dépassements... Commenter

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter