Unités de soins intensifs respiratoires - Oubliées dans les décrets

Unités de soins intensifs respiratoiresOubliées dans les décrets

21.05.2008
Beaucoup de patients présentant une défaillance respiratoire sont pris en charge dans des services de réanimation polyvalente ou dans des secteurs de pneumologie traditionnels non adaptés. Or le développement des techniques de ventilation non invasive nécessite des moyens et une surveillance spécifiques. Des unités de soins intensifs respiratoires devraient donc être mises en place pour offrir à ces patients en insuffisance respiratoire aiguë une prise en charge optimale. Les explications du Pr Gérard Huchon.
  • 1276166283F_Img325889.jpg

LES MALADES justifiant une prise en charge dans une unité de soins intensifs respiratoires (USIR) sont nombreux et le seront encore plus dans l'avenir, compte tenu du vieillissement de la population. Toutes les affections chroniques, notamment la BPCO ou la maladie asthmatique, mais aussi les infections respiratoires ou les cancers broncho-pulmonaires, peuvent être émaillées, spontanément ou lors de leur prise en charge thérapeutique, de d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... Commenter

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 2

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter