Une étude pilote dans les suites du cancer du sein - Le bloc du ganglion stellaire permet de réduire les bouffées de chaleur

Une étude pilote dans les suites du cancer du seinLe bloc du ganglion stellaire permet de réduire les bouffées de chaleur

15.05.2008
Les bouffées de chaleur sévères constituent un inconvénient fréquent dans les suites d'un traitement de cancer du sein. Elles peuvent entraîner une mauvaise observance des traitements nécessaires pour réduire les récidives. Une étude pilote suggère qu'un bloc du ganglion stellaire permettrait de les réduire très significativement, ainsi que les insomnies qui leur sont associées.

LES BOUFFÉES de chaleur provoquées par une ménopause chirurgicale sont plus fréquentes et plus gênantes que lors de la ménopause naturelle. Chez les femmes en rémission après un traitement pour cancer du sein, elles sont décrites comme encore plus sévères, à même d'occasionner «des palpitations avec une importante diaphorèse, des nausées, des étourdissements, une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... Commenter

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter