Pseudo-génériques des biomédicaments - La première hormone de croissance biosimilaire

Pseudo-génériques des biomédicamentsLa première hormone de croissance biosimilaire

11.06.2007
Les médicaments issus des biotechnologies, interférons, hormones, insuline, facteurs de croissance, érythropoïétine, sont performants, mais coûteux. L'arrivée des biosimilaires, « pseudo-génériques » des biomédicaments, devrait permettre de réaliser des économies de santé substantielles dans des conditions strictement identiques de qualité, d'efficacité et de sécurité.

MÊME SI LA PART de marché des médicaments de biotechnologie (14 %) reste très inférieure à celle des médicaments classiques, la croissance annuelle de ces produits est deux fois plus élevée (15 % versus 7 %). Il est donc parfaitement logique, pour un génériqueur, d'investir dans ce secteur économique ; d'autant que 200 brevets de biomédicaments vont « tomber » dans les quinze ans ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter