L'ischémie silencieuse chez le diabétique - Le bénéfice d'un diagnostic précoce doit être mieux évalué

L'ischémie silencieuse chez le diabétiqueLe bénéfice d'un diagnostic précoce doit être mieux évalué

02.05.2007
La grande variabilité, selon les travaux, de la prévalence de l'ischémie silencieuse chez le diabétique asymptomatique souligne la nécessité d'une sélection préalable à partir de l'évaluation du risque cardio-vasculaire global. Le bénéfice thérapeutique potentiel du diagnostic précoce dans ce contexte n'a actuellement été évalué que grâce à des travaux spécifiques, portant sur des cohortes limitées de diabétiques. Le point avec le Dr Jean-Marc Foult.

LE PROJET MONICA, coordonné par l'Organisation mondiale de la santé, a été mis en oeuvre dans les années 1980. Il a mis en évidence, sur une population de plus de sept millions d'hommes et de femmes, une diminution de la mortalité par infarctus myocardique au fil des années. La baisse moyenne sur dix ans est, par exemple, supérieure à 20 %. Ce recul significatif de la mortalité cardio-vasculaire concerne...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. Commenter

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... Commenter

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 1

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter