Nouvelle hypothèse dans le cancer de la prostate - Risque accru chez les hommes qui n’ont que des filles

Nouvelle hypothèse dans le cancer de la prostateRisque accru chez les hommes qui n’ont que des filles

16.01.2007
Parmi les pistes sur l’origine du cancer de la prostate, le rôle de mutations des gènes BRCA1 et BRCA2 a été envisagé. Des chercheurs ont travaillé sur une autre hypothèse génétique : l’implication éventuelle de certaines mutations sur les chromosomes sexuels. Dans une analyse conduite à Jérusalem chez près de 39 000 pères, ils ont découvert que le risque relatif de cancer de la prostate était significativement plus élevé chez les hommes n’ayant donné naissance qu’à des filles.

LE RECRUTEMENT, dans cette enquête qui a inclus au total 38 934 hommes, s’est effectué à partir de la Jerusalem Perinatal Study, une étude de cohorte des naissances à Jérusalem-Ouest entre 1964 et 1976. Les pères ayant eu des enfants (n = 1 445, dont 48,58 % de garçons) pendant ces treize années ont été suivis jusqu’à 2005. Sept cent douze de ces hommes ont développé un cancer de la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

C à 25 euros : les médecins de Romillé encourent 6 mois de non-prise en charge de leurs cotisations sociales

Romillé

Quatre médecins contestataires de Romillé (Ille-et-Vilaine), qui cotent le C à 25 euros depuis février 2016, ont été entendus hier... 25

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Les gastro-entérologues veulent sensibiliser les Français à la prévention des cancers digestifs

gastro

À l'occasion des Journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), la Société nationale française de gastro-... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter