Remplacement valvulaire aortique après 65 ans - Le risque des bioprothèses serait plus faible que celui des prothèses mécaniques

Remplacement valvulaire aortique après 65 ansLe risque des bioprothèses serait plus faible que celui des prothèses mécaniques

06.04.2006
Une étude d’une exceptionnelle ampleur — plus de 300 000 opérés suivis jusqu’à treize ans — plaide en faveur de l’utilisation des bioprothèses après 65 ans.
  • 1276198100F_Img231380.jpg
American College of Cardiology11-14 mars 2006 - Atlanta

DANS LES ESSAIS cliniques randomisés, le pronostic à long terme des prothèses valvulaires aortiques mécaniques est meilleur que celui des bioprothèses. Toutefois, selon E. B. Schelbert et coll., ces études comparatives sont grevées de deux biais, la petite taille des échantillons et l’âge des patients, souvent plus jeunes que les sujets chez lesquels ce type d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter