On manque de données sur le devenir des enfants issus d'AMP

On manque de données sur le devenir des enfants issus d'AMP

15.09.2003
Le recours à une technique d'aide médicale à la procréation (AMP) s'est très largement développé ces dernières années, notamment grâce à la meilleure maîtrise des traitements. Vingt-cinq ans après la première naissance par fécondation in vitro se pose aujourd'hui la question du devenir de ces enfants (et éventuellement de leur propre fertilité). Si on dispose de suffisamment de données pour écarter le risque d'un problème majeur, on manque d'information sur d'éventuels troubles peu fréquents, mineurs ou s'exprimant à beaucoup plus long terme. Le recueil de ce type de données est complexe à mettre en place. Dans ce contexte, l'initiative d'une ancienne patiente a retenu l'attention d'un certain nombre de centres d'AMP.
  • 1276512945F_Img137669.jpg

Depuis la naissance de Louise Brown, premier bébé-éprouvette, en juillet 1978, plus d'un million d'enfants sont nés grâce une technique d'AMP. Aujourd'hui, selon l'étiologie de l'infertilité, le couple a recours soit à une stimulation simple de l'ovulation, soit à une stimulation suivie d'une insémination intra-utérine de sperme du conjoint ou d'un donneur, soit à une fécondation in vitro ou...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manuel Valls : « La généralisation du tiers payant chez le médecin est indispensable »

valls

L'ancien Premier ministre assume : candidat à la primaire à gauche, il juge nécessaire de repenser les règles d'installation, veut... 61

Gare au risque cardiovasculaire pendant la vague de froid, prévient la Fédération française de cardiologie

froid

Alors que la vague de froid s'étend ce mercredi à la quasi-totalité de la France, les appels à la vigilance se multiplient. La Fédération... 3

Primaire à gauche : le comparatif des programmes

Primaire à gauche : le comparatif des programmes-0

Liberté d'installation, secteur II, déserts médicaux, santé publique, politique hospitalière...  « Le Quotidien » a décortiqué les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter