8e Congrès national du Club Isambert 19 janvier 2003 - Paris - De la fracture du nez à la rhinoplastie

8e Congrès national du Club Isambert 19 janvier 2003 - Paris De la fracture du nez à la rhinoplastie

13.02.2003
Si la fracture du nez ne peut se solder que par l'abstention thérapeutique, encore faut-il savoir détecter les complications et rechercher d'éventuelles fractures associées par un examen clinique minutieux. Qu'il y ait ou non réduction chirurgicale, une rhinoplastie ne peut être envisagée que six mois après le traumatisme initial.
  • 1276279168F_Img113456.jpg

CONGRES HEBDO

Chez un patient qui vient de subir un traumatisme du nez, la fracture est suspectée devant une épistaxis, une obstruction nasale, une importante ecchymose nasale, voire péri-orbitaire, et une déviation de la pyramide nasale souvent extrêmement difficile à mettre en évidence à ce stade car elle est masquée par l'ecchymose.
De plus, le traumatisme peut entraîner des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter