Cancer du poumon : améliorer le diagnostic précoce

Cancer du poumon : améliorer le diagnostic précoce

05.01.2003
Le cancer du poumon, en constante augmentation, a toujours un pronostic très sombre, le meilleur moyen d'améliorer la survie est un diagnostic à un stade très précoce pour permettre une exérèse salvatrice. La bronchoscopie en immunofluorescence met en évidence des lésions épithéliales précancéreuses et le scanner hélicoïdal permet de voir des tumeurs de moins d'un centimètre. Ces deux techniques ne peuvent être utilisées en dépistage de masse. Elles sont, à l'heure actuelle, réservées à des sujets à risque.
  • 1276299731F_Img109722.jpg

Le CT-scan est l'examen de choix pour la mise en évidence des cancers broncho-pulmonaires périphériques. Les cancers centraux sont accessibles à la fibroscopie, mais les lésions épileptoïdes sont difficiles à dépister avec la bronchoscopie normale en lumière blanche, car bon nombre d'entre elles passent inaperçues à un stade précoce. La bronchoscopie en immunofluorescence apporte des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les dépassements rétablis à l'hôpital, une « insulte à la démocratie » selon les usagers

depassement

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS, usagers) s'offusque de la récente ordonnance rétablissant officiellement les dépassements... Commenter

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter