Diabète : les études avec l'insuline inhalée se poursuivent

Diabète : les études avec l'insuline inhalée se poursuivent

03.12.2002
L'insuline inhalée pourrait représenter un progrès remarquable dans le traitement du diabète insulino-dépendant. Les premiers résultats des études cliniques montrent que ses effets sur la glycémie sont identiques à ceux de l'insuline en sous-cutanée. Le Congrès de l'EASD* a été l'occasion pour les Laboratoires Novo Nordisk de communiquer les résultats cliniques de phase III obtenus avec l'AERX iDMS, une insuline NPH délivrée sous forme liquide par un aérosol.

La première étude avait pour objectif de comparer les effets de l'insuline NPH sous sa forme inhalée et sous sa forme sous-cutanée sur le profil glycémique de diabétiques de type 2 traités pendant douze semaines ; 107 patients, non fumeurs, non insuffisants respiratoires et sans insulinothérapie depuis au moins six mois ont été inclus dans l'étude. Les patients étaient randomis...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter