Postinfarctus : l'intérêt de l'association warfarine-aspirine

Postinfarctus : l'intérêt de l'association warfarine-aspirine

25.09.2002
L'intérêt de l'utilisation des antivitamines  K au long cours après un infarctus du myocarde (IDM) reste discutée. Les résultats de l'étude WARIS II publiée dans le « New England Journal of Medicine » apportent des arguments en faveur de la warfarine, seule ou en association avec l'aspirine. La réduction significative des récidives et des accidents thromboemboliques est contrebalancée par l'augmentation des accidents hémorragiques et la difficulté d'utilisation.

Les antiagrégants plaquettaires (aspirine) sont le traitement de référence en prévention secondaire des infarctus du myocarde (IDM). La place des anticoagulants oraux restent discutée. Certaines données ont montré leur efficacité sur la réduction de la mortalité et des récidives (étude WARIS I). Cependant, leur utilisation est grevée par la fréquence des accidents h...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du sein : l'INCa et l'ANSM recommandent d'éviter le docétaxel

inca

Dans le prolongement du courrier qui a été adressé aux oncologues le 15 février 2017 l’agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Bergerac ouvre un centre de santé et tente d'apaiser les médecins libéraux agacés

bergerac

Est-ce la fin de la pénurie médicale à Bergerac ? En 2016, le départ de plusieurs médecins généralistes libéraux a placé les professionnels... 59

Deux épidémiologies distinctes selon la forme compliquée ou nonL'appendicite aiguë compliquée, une entité (et un traitement) à part Abonné

appendicite

L'appendicite aiguë nécrosée ou perforée ne serait pas l'évolution d'une forme non compliquée non opérée. Selon une étude inédite française... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter