Ces saints considérés comme des auxilliaires de la médecine

Ces saints considérés comme des auxilliaires de la médecine

18.11.2001
La description, dans le « Lancet » (1), d'un cas de feu de Saint-Antoine est l'occasion de rappeler que, depuis Acace (maux de tête) jusqu'à Rita (petite vérole, cas désespérés), les saints (dits auxilliaires ou auxilliateurs ou encore guérisseurs) ont leur place en médecine.

• Feu de Saint-Antoine

Cela fait deux ans que, régulièrement, une Canadienne de la quarantaine se rend aux urgences pour des douleurs abdominales. Dans ses antécédents, elle signale des migraines (une à trois fois par semaine) depuis l'âge de 18 ans, pour lesquelles elle prend du tartrate d'ergotamine (de 2 à 6 mg par crise). Pendant ces deux années, on lui fait de nombreux examens :...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter