Retrait de la cérivastatine: les Laboratoires Bayer s'expliquent - Des décès imputables pour une large part à des protocoles interdits ou non pratiqués en France

Retrait de la cérivastatine: les Laboratoires Bayer s'expliquentDes décès imputables pour une large part à des protocoles interdits ou non pratiqués en France

22.08.2001
La décision du groupe Bayer de suspendre volontairement la commercialisation de la cérivastatine (Staltor, Cholstat) au plan mondial a fait l'effet d'une bombe, le 8 août dernier. Cette décision a été parfois mal comprise par les professionnels de santé, tant dans le fond que dans la forme. Pourtant, explique Jean-Philippe Milon (1), Bayer n'avait pas d'autre choix si le groupe voulait respecter une vérité scientifique émergente et son engagement auprès des professionnels et des patients.
  • 1276304830Img24833.jpg

Un entretien avec Jean-Philippe Milon (1)

LE QUOTIDIEN -Certains professionnels de santé n'ont pas compris les raisons de ce retrait brutal à l'échelle mondiale, alors même qu'on leur dit que la France n'est que très peu concernée par les risques de rhabdomyolyse mortelles liées à la prise de cérivastatine.

JEAN-PHILIPPE MILON - Il est vrai que sur les 52 cas rapportés par la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

C à 25 euros : les médecins de Romillé encourent 6 mois de non-prise en charge de leurs cotisations sociales

Romillé

Quatre médecins contestataires de Romillé (Ille-et-Vilaine), qui cotent le C à 25 euros depuis février 2016, ont été entendus hier... 25

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Les gastro-entérologues veulent sensibiliser les Français à la prévention des cancers digestifs

gastro

À l'occasion des Journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), la Société nationale française de gastro-... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter