La supplémentation en antioxydants est bénéfique à doses nutritionnelles

La supplémentation en antioxydants est bénéfique à doses nutritionnelles

05.02.2001
Depuis trente ans, les nutritionnistes cherchent à identifier des facteurs de risque ou de protection de la santé dans notre alimentation ; parmi les facteurs nutritionnels qui semblent intervenir dans le déterminisme du cancer ou de certaines pathologies cardio-vasculaires, on retrouve des vitamines et des minéraux aux vertus antioxydantes. Or certaines populations ne bénéficient pas d'un apport optimal en certains de ces minéraux ou vitamines. Faut-il pour autant supplémenter tous les aliments ? Certainement pas, répond le Dr Serge Hercberg*,en soulignant que les recommandations nutritionnelles vont dans le sens d'une supplémentation à doses modérées de certains aliments pour des populations à risque.
  • 1276512122Img19558.jpg

P ENDANT très longtemps, l'image des vitamines était liée aux carences sévères comme le scorbut et le béribéri, ce n'est plus cas à l'heure actuelle, fort heureusement. Néanmoins, les premières études nutritionnelles réalisées dans les années quatre vingts ont montré que certaines populations présentaient des déficiences en vitamines et minéraux...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 8

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter