Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Grossesse

Moins fumer est insuffisant

Au cours de la grossesse, la toxicité de la consommation tabagique découle essentiellement du monoxyde de carbone, facteur d’hypoxie. Il importe ainsi d’obtenir l’arrêt total des cigarettes, en faisant, si besoin, appel à une thérapie cognitivo-comportementale, voire à des substituts nicotiniques.

LES RÉSULTATS de l’enquête nationale périnatale 2010 soulignent l’évolution favorable de la consommation tabagique au cours de la grossesse. En 2003, 35,9 % des femmes déclaraient fumer en dehors de la grossesse, versus 30,5 % en 2010. Et au cours du 3 e trimestre de grossesse, la proportion de fumeuses est passée de 20,8 % en 2003 à 17,1 % en 2010. La part des fumeuses de plus de 10 cigarettes (…)

Abonnés | 25/11/2011  (704 mots)

Accès immédiat

L'article 1,35 €/appel + 0,34 € min. paiement audiotel >>
Composez le 08 99 65 95 74 sur votre téléphone
Pack 20 articles 15€ paiement sécurisé CB >>
 
 
Commenter
 

Vous devez être abonné pour commenter cet article et consulter les commentaires.

 
 

Dossiers

LES DOSSIERS DU QUOTIDIEN La douleur plus qu'un symptôme

LES DOSSIERS DU QUOTIDIEN Bien dans sa peau

Du 20 au 23 mars JFHOD 2014

LES DOSSIERS DU QUOTIDIEN Spécial Femmes

Publicité
 
Publicité

bloc_bledina_accueil-v2.png

bloc_accueil-questionflash-v2.png

Objectif Installation

Histoire courte


Publicité

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

Enquête Flash

Fallait-il créer un secrétariat d'État à la Santé ?

eFMC

InsulinothÉrapie
du diabÈte de type 2
Par le Pr Denis RACCAH

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
Publicité
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.