Retour de Palma
Témoignage

Retour de Palma

02.08.2012
  • avion

L’avion a décollé de Palma depuis environ un quart d’heure, quand l’hôtesse demande s’il y a un médecin ou un autre soignant dans l’avion. Une fraction de seconde j’ai l’impression d’être dans un film, mais l’hôtesse répète son annonce.

Mon compagnon et moi nous regardons. Il est psychiatre comme moi et plus près du couloir central. Je lui dis : « Tu y vas ? » « Non, c’est toi. » Tergiversations de quelques secondes. Je me lance, me lève et rejoins l’hôtesse.

« Vous savez, je ne vais peut-être rien pouvoir faire, je suis psychiatre. » Elle me répond : « Oh mais justement c’est très bien, c’est pour quelqu’un qui panique, on vient de lui donner un calmant mais ça ne va pas mieux. » Et elle m’emmène près d’une passagère, la trentaine obèse, dans le fauteuil couloir, son mari à côté d’elle et leur fille près du hublot. Elle est en pleine crise de spasmophilie.

Tout le voyage debout

L’avion est plein, je suis debout dans le couloir et  tente une séance de relaxation, ma main posée sur celle de la femme. Elle se détend partiellement, et je fais la totalité du voyage debout à lui parler, jusqu’au moment de l’atterrissage où je lui promets qu’elle sera prise en charge à son arrivée.

Je regagne ma place et ma ceinture entre mon compagnon et ma fille à moi, déçue de n’avoir pu partager ses impressions de jeune passagère pendant un vol où je n’ai pas eu le loisir d’admirer le paysage.

Quand les portes s’ouvrent, le commandant de bord et l’équipage me remercient. A l’aéroport, une équipe de secouristes attend « ma » passagère. Son stress est toujours présent, même si elle respire mieux.

Quelques jours plus tard je reçois une lettre de remerciements de la compagnie Air France, qui se dit désolée de l’inconfort de mon voyage.

> Dr MARTINE FLEURY
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 16 Commentaires
 
06.08.2012 à 21h21

« En ce cas (on demande un médecin), je me lève, vais voir mon éventuel patient, demande 2 ou 3 sièges en première pour allonger le malade et rester à ses côtés. »

Répondre
 
02.08.2012 à 23h05

« J'ai été dans des circonstances semblables et Air France m'a crédité quelque temps après près de 5000 miles. Je trouve cela correct en plus de leur lettre de remerciements. - Médecin. »

Répondre
 
02.08.2012 à 20h19

« C'est pour ça que je voyage toujours en charter :
1) On n'est pas beaucoup plus mal installé accroupi dans l'allée que assis sur son siège ;
2) On ne perd pas grand chose en ratant l'apéro avec ses Lire la suite

Répondre
 
02.08.2012 à 16h31

« Je n'ai rien demandé dans une circonstance identique et je dois reconnaître qu'Air France a été "classe", je n'ai rien reçu... »

Répondre
 
02.08.2012 à 14h58

« Un geste désintéressé sans attendre de retour ça doit exister parfois dans notre profession. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 7

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter