Les médecins soumis à une recertification par l’Ordre tous les six ans, une bonne idée ?
Débat

Les médecins soumis à une recertification par l’Ordre tous les six ans, une bonne idée ?

27.01.2016
C’est la dixième proposition du livre blanc publié hier, mardi, par le Conseil national de l’Ordre : introduire une recertification des médecins tous les six ans, pilotée par le CNOM. L’idée est de « valider les acquis de l’expérience et d’assurer le maintien des connaissances et la sécurité des usagers ». En pratique, il s’agit de faire le point sur le DPC du médecin, la répartition de son activité, ses actions de formation… Les bons élèves pourraient se voir octroyer des bonus de rémunération (pour les libéraux) ou des facilités d’évolution de carrière (salariés et hospitaliers). Les mauvais élèves, eux, seraient contraints de suivre une remise à niveau. Un tel dispositif est-il souhaitable ?
Oui
21%
Non
55%
C'est plus compliqué que ça
24%
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Participez au débat

Vous devez être inscrit ou abonné pour pouvoir participer.
Pour rappel, la participation est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Baisse des tarifs : les radiologues en grève le 23 mars

radiologues affiches

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) a annoncé ce jeudi un mot d'ordre de fermeture des cabinets libéraux, le jeudi 23... 4

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 1

Macron ne forcera pas les médecins à pratiquer le tiers payant

macron

On le savait pragmatique sur le sujet sensible de la généralisation du tiers payant, Emmanuel Macron le confirme dans une interview à... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter