Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Une greffe échoue en raison d’une grève

 11/04/2012
  Imprimer  Envoyer par email
 

Une patiente de 53 ans, en attente d’une greffe du cœur depuis novembre 2011, a déclaré, dans les colonnes de « Presse-Océan », vouloir déposer une plainte. Appelée en urgence dans la nuit du 2 au 3 avril pour recevoir un greffon au CHU de Nantes, elle a vu son opération abandonnée en phase pré-opératoire. La raison ? L’équipe chirurgicale nantaise n’est jamais arrivée jusqu’à Metz.

« Je veux juste savoir à qui incombe la défaillance, savoir quels dysfonctionnements ont eu lieu, je ne vise pas quelqu’un en particulier », a déclaré Brigitte à l’AFP. L’avion qui acheminait les médecins de Nantes jusqu’à l’aéroport de Metz-Nancy-Lorraine a renoncé à atterrir, en raison d’un mouvement de grève. Mais aucune demande d’atterrissage n’aurait été transmise aux contrôleurs, alors que ce type de vol est un cas de suspension de grève. « Si on avait été au courant, si on avait su, évidemment qu’on aurait ouvert le terrain. Grève ou pas, l’évacuation sanitaire c’est une priorité », a confirmé un responsable CGT de l’aéroport de Metz, Dany Étienne. La direction générale de l’aviation civile de Metz confirme également qu’aucune demande d’ouverture de piste ne lui était parvenue.

Selon l’agence de biomédecine, une dizaine de greffes de cœur sur 300 échouent chaque année en raison d’impondérables logistiques. Le cœur ne survit que 4 heures.

› C. G. (avec AFP)

 
Commenter
 

Publier un nouveau commentaire

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et réagir à un commentaire.
 
 
Publicité
 
Publicité

bloc_bledina_accueil-v2.png

bloc_accueil-questionflash-v2.png

Objectif Installation

Histoire courte


Publicité

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

Enquête Flash

Fallait-il créer un secrétariat d'État à la Santé ?

eFMC

InsulinothÉrapie
du diabÈte de type 2
Par le Pr Denis RACCAH

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
Publicité
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.