Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

La curcumine pourrait s’attaquer à la maladie de Parkinson

 21/03/2012
  Imprimer  Envoyer par email
 

Une nouvelle propriété s’ajoute à celles trouvées au curcuma, un ingrédient qui entre dans la composition du curry. Basir Ahmad montre que la curcumine (le principal composant actif) est à même d’empêcher des erreurs de repliement de protéines à l’origine de maladies telles que le Parkinson. Ce même auteur a montré récemment que des défauts de repliements de l’alpha-synucléine, conduisent à une agrégation, qui est un point de départ biologique du Parkinson. Dans l’observation au laboratoire, la curcumine se lie fortement à l’alpha-synucléine, la stabilise, l’empêche de s’agréger et l’aide à se reconfigurer. « Trouver un composé qui empêche une protéine de faire des erreurs peut permettre d’identifier des médicaments. » La prise de curcuma n’est pas la solution, car la curcumine ne franchit pas aisément la barrière hémato-méningée.

› Dr BÉ. V.

Journal of Biological Chemistry, 20 mars 2012.

 
Commenter
 

Publier un nouveau commentaire

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et réagir à un commentaire.
 
 
Publicité

Fiche pratique PAI

Objectif Installation

Santran - Sans Lien Apparent

Enquête Flash

Les fêtes de fin d’année, un bon moment pour faire grève ?

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

eFMC

 
 
ALCOOL ET ASSOCIéS
 
Par le Dr Philippe CASTERA

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.