Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

La chasse au moustique tigre est rouverte

 03/05/2012
  Imprimer  Envoyer par email
 

Depuis le 1er mai, la surveillance estivale du moustique tigre, Aedes albopictus – vecteur de la dengue ou du chikungunya– est relancée dans le sud de la France. Ce moustique, originaire d’Asie, s’est installé en métropole dans les Alpes-Maritimes (depuis 2004), en Haute-Corse (2006), Corse du Sud et dans le Var (2007) ainsi que dans les Alpes de Haute-Provence (2010) et quelques quartiers de Marseille (2010). En 2011, il s’est étendu dans l’Hérault, le Gard et le Vaucluse. Il est aussi régulièrement détecté dans certains départements de la région Rhône-Alpes (Rhône, Ain, Savoie, Isère et Drome) et a fait une apparition en Aquitaine (Gironde et Lot-et-Garonne). Pour la première fois en 2010, des cas autochtones de dengue (2 cas) et de chikungunya (2 cas) ont été identifiés durant l’été dans les Alpes-Maritimes et le Var. Pour prévenir et limiter une circulation autochtone de ces virus, un dispositif de lutte renforcé pour la période estivale est mis en place depuis 2006. Il inclut une surveillance des populations de moustiques, une surveillance des cas humains et une sensibilisation des personnes résidant dans les zones où la présence du moustique est avérée. « Les autorités publiques ne peuvent lutter seules » et chacun peut adopter des gestes simples pour supprimer les eaux stagnantes qui permettent la reproduction du moustique, à l’intérieur et autour de son domicile (soucoupes des pots de fleurs, vases, gouttières mal entretenues, pneus usagés...), indique la Direction générale de la santé. « Les personnes se rendant dans des pays où circulent les virus du chikungunya et de la dengue doivent se protéger des piqûres de moustiques, dans ces pays mais également à leur retour s’ils résident dans le sud de la France », ajoute la DGS qui met à disposition des professionnels de santé un document d’information sur la dengue et le chikungunya.

› D. B.

 
Commenter
 

Publier un nouveau commentaire

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et réagir à un commentaire.
 
 

vignette_dr_greve2.jpg

Publicité

Fiche pratique PAI

cap allergie

Santran - Sans Lien Apparent

Enquête Flash

Touraine peut-elle encore empêcher la grève ?

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

eFMC

 
 
ALCOOL ET ASSOCIéS
 
Par le Dr Philippe CASTERA

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.