Toute la famille débarque ! - Bien gérer vos consultations aujourd'hui

Toute la famille débarque !

25.11.2016

État des lieux

Le médecin croit recevoir une mère et son enfant pour une consultation de contrôle. Or, celle-ci débarque dans son cabinet avec toute sa progéniture, profitant de son passage pour demander un examen de la gorge de son cadet ou du vilain grain de beauté de son benjamin. Parfois même, elle n’hésitera pas à demander un renouvellement d’ordonnance pour sa pilule ou un certificat de sport pour l’aîné. Des familles – on l’imagine – qui ne sont pas toujours faciles à gérer. 

Bien organiser son temps et faire preuve de fermeté

Une famille qui déboule dans le cabinet d’un médecin, avec un seul rendez-vous, désorganise complètement le planning du médecin. Toutefois, en période d’épidémie hivernale, refuser d’ausculter des personnes malades se révèle toujours un peu délicat.
« Les choses doivent être énoncées clairement, pour ne pas s’énerver et ne pas se mettre en retard dans sa consultation, qui est souvent organisée sur rendez-vous. Je dis alors simplement à mes patients : “Mais, vous savez bien que vous n’aviez pas pris rendez-vous pour votre fils(le), et je peux vérifier en temps réel l’état de ma salle d’attente et de mes rendez-vous sur mon ordinateur.” Et comme je suis toujours en retard, j’ajoute : “Écoutez, vraiment je ne peux pas. Si ce n’est pas pressé, revenez pour votre enfant. Et, la prochaine fois, soyez gentille, prenez deux rendez-vous», explique le Dr Jean-Paul Hamon, généraliste et président de la Fédération des médecins de France (FMF). D’ailleurs, quand ces patients reviennent la fois d’après dans son cabinet, ils précisent bien alors qu’ils ont pris trois rendez-vous.
« Toutefois, estime le Dr Hamon, il arrive que l’état de mes patients revête un caractère d’urgence, avec l’aîné qui a de la fièvre et ses frères et sœurs qui en prennent le chemin. Dans ce cas, je les examinerai tous les trois. Et la famille m’en sera, en général, reconnaissante. » Certains parents peuvent alors renâcler à payer trois fois, mais il n’y aura aucune raison qu’ils ne règlent qu’une seule consultation alors que trois personnes auront été examinées. D’ailleurs, la convention prévoit de facturer autant de consultations que de personnes vues.
 

Du bon usage de la consultation

Même s’il s’agit d’un problème médical ne nécessitant pas un examen immédiat, comme l’établissement d’un certificat d’aptitude au sport par exemple, le médecin pourra tout de même accepter d’examiner ces patients supplémentaires, si son emploi du temps le lui permet. Il s’agira, là encore, d’une vraie consultation qui sera, de fait, rémunérée. « Nous n’allons pas effectuer des actes gratuits pour des personnes qui perturbent notre planning. Et si nous sommes débordés, mes associés et moi expliquons clairement aux deux personnes qui viennent et qui n’ont pris qu’un seul rendez-vous que nous ne pouvons pas les prendre à deux. Nous leur demandons alors de revenir une autre fois. Nous savons que certaines familles sont coutumières du fait. Mais, en général, les explications portent leurs fruits. Cela fait partie de l’éducation thérapeutique du patient, du bon usage de la consultation », martèle le Dr Hamon.
 

Attention aux doubles facturations avec la même carte Vitale

Parfois, en cas d’examen de plusieurs personnes en même temps, avec une seule carte Vitale pour les enfants, il pourra arriver au médecin de fermer machinalement la fiche du premier patient et de la ré-ouvrir ensuite sur la même personne au lieu de celle de son enfant. Dans ce cas, la Sécurité sociale ne remboursera qu’une seule consultation car elle considèrera qu’il s’agit d’une double facturation. Les logiciels sont heureusement là pour donner l’alerte et permettre aux médecins d’attribuer la consultation à l’enfant, et non plus à son parent. À ce moment-là, ils pourront corriger et inscrire le bon nom de l’ayant droit.
S’agissant des familles qui bénéficient de la CMU, avec un titulaire et parfois plusieurs ayants droit sur la même carte Vitale, le médecin devra aussi bien faire attention de ne pas facturer deux fois la même personne. « Sinon, une seule consultation sera remboursée et le médecin pourra même être suspecté d’avoir effectué une double facturation », prévient le Dr Hamon.
 
 
Nous remercions le Dr Hamon, généraliste et président de la Fédération des médecins de France (FMF), pour sa précieuse collaboration.

Christine Colmont

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter