Kératoses actiniques : être attentif à ces lésions précancéreuses - Prise en charge dermatologique des problèmes de peaux

Kératoses actiniques : être attentif à ces lésions précancéreuses

25.11.2016

État des lieux

Les kératoses actiniques ou kératoses solaires touchent préférentiellement les sujets à peau claire et sont un marqueur du risque de cancers cutanés liés au soleil. Elles imposent un suivi régulier pour dépister une éventuelle transformation en lésion cutanée maligne. Siégeant préférentiellement au niveau du visage et du cuir chevelu (en cas de calvitie), elles sont très souvent inesthétiques. Le traitement vise à faire disparaître ces lésions. Il repose sur la cryothérapie ou l’application de crèmes, la photothérapie dynamique et, parfois, la chirurgie. Dans tous les cas, il est l’occasion d’éduquer le malade à la nécessité d’une photoprotection efficace évitant ainsi le risque de récidive.

Sur le même sujet

Des lésions cutanées à surveiller

Il existe une inflation de la demande.
Les kératoses actiniques sont des petites lésions cutanées sous forme de petites zones rouges et planes, de consistance rugueuse et squameuse au toucher et qui ont tendance à revenir à la surface de la peau. Elles peuvent entraîner des douleurs et des saignements.
Elles siègent au niveau des zones découvertes : visage, cuir chevelu en cas de calvitie, avant-bras et dos de la main.
 

Un marqueur d’une exposition solaire excessive

La kératose actinique est le reflet direct d’une exposition solaire excessive et marque ainsi directement le risque de développer un cancer cutané, en particulier du type carcinome basocellulaire.
Les kératoses actiniques ne sont pas des cancers cutanés, mais ont un potentiel de dégénérescence cancéreuse en l’absence de traitement (environ 10 % des personnes concernées risquent d’évoluer vers une lésion cancéreuse en dix ans), d’où l’intérêt d’un diagnostic le plus précoce possible.
 

Un traitement à la fois curatif et préventif

Un diagnostic précoce permet d’envisager un traitement curatif ainsi qu’un traitement préventif afin de limiter leur formation et le risque de survenue d’un cancer.
Les kératoses actiniques répondent à différents traitements qui sont indiqués pour des raisons esthétiques, pour soulager les symptômes associés ou prévenir le développement d’un cancer de la peau.
Le choix thérapeutique dépend du nombre de lésions, de la tolérance aux traitements et de ce qu’en attend le patient.
Le traitement peut se focaliser sur des lésions individuelles (thérapie ciblée sur le type de lésion) ou concerner de plus grandes surfaces de peau (thérapie par champ) en cas de lésions moins bien définies et plus confluentes.
 
• Thérapies ciblées sur le type de lésion :
  • Cryothérapie par vaporisation ou par tamponnement (avec risque de boursouflures, hyperpigmentation, cicatrices et infection) ;
  • Électrodessication et curetage sont préférés pour les kératoses actiniques hyperkératosiques et pour celles avec participation folliculaire ainsi que chez les patients immunocompromis (1).
 
• Thérapies par champ : 5-fluorouracile, diclofénac ; imiquimod ; ingénol ; thérapie photodynamique ; gommages chimiques ; dermabrasion ; laser.
 

Un suivi régulier

Les sujets à risque (ceux ayant une peau et des yeux clairs, les sujets blonds et roux) et/ou présentant déjà des kératoses actiniques nécessitent la mise en place d’une surveillance dermatologique régulière. Cette surveillance – un examen cutané spécialisé – est, en règle générale, proposée à un rythme annuel.
C’est également l’occasion de mettre en place une photoprotection efficace.

Dr Martine André

Sources :
www.dermato-info.fr

REFERENCES


(1) Uhlenhake EE. Optimal treatment of actinic keratoses. Clin interv Aging. 2013 . 8. 29-35. Pubmed

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter