Comment combattre la fatigue au quotidien - Les défis de la nutrition

Comment combattre la fatigue au quotidien

25.11.2016

État des lieux

Très fréquente, la fatigue est souvent liée au mode de vie, notamment au surmenage et à une alimentation déséquilibrée, source d’apports insuffisants en certaines vitamines, minéraux et oligoéléments. 

Les enquêtes confirment la très grande fréquence de la fatigue : six Français sur dix rapportent avoir été fatigués au cours de l’année écoulée et un sur dix décrit un état de fatigue extrême.
En dehors des situations pathologiques, cette fatigue découle le plus souvent de facteurs liés au mode de vie : manque de sommeil, surmenage professionnel, charges familiales, avec souvent des difficultés d’adaptation aux changements de rythme. À ces facteurs peu facilement modifiables s’ajoutent volontiers une alimentation déséquilibrée, avec des repas pris sur le pouce, du grignotage ou des régimes itératifs, et parfois un abus de café, de cigarettes ou d’alcool.
Ainsi, alors que les besoins en vitamines et minéraux sont accrus en raison du rythme de vie, les apports sont souvent insuffisants. Selon différentes études, de 30 à 50 % des femmes ont des apports insuffisants en vitamine B1 et B6, 90 % en vitamine D et en fer et de 57 à 79 % en zinc. Chez les hommes, ces chiffres sont respectivement de 60 %, 87 % et de 60 à 90 %.
La fatigue est, dans ce contexte, souvent marquée le soir, mais persiste volontiers au réveil malgré une hypersomnie. Le sommeil n’apparaît plus comme réparateur.
Il importe donc de veiller à un apport suffisant en vitamines et minéraux par le biais d’une alimentation variée et équilibrée et/ou à l’aide d’une supplémentation.
L’EFSA (European Food Safety Authority) et la Commission européenne ont souligné que l’utilisation d’une supplémentation en vitamines du groupe B, en vitamine C ou en fer contribue à maintenir un métabolisme énergétique normal ou à réduire la fatigue.
 
Parallèlement, il peut être intéressant de recourir à des probiotiques qui contribuent au métabolisme énergétique :
– certains probiotiques produisent eux-mêmes un certain nombre de vitamines du groupe B ;
– ils métabolisent les glucides non digestibles en acides gras à chaînes courtes, qui sont des substrats énergétiques et favorisent l’absorption de certains minéraux (voir dossier).

Dr Anne Panin

REFERENCES

Enquête Quotient Vitalité Bion®. Réalisée par Ipsos, du 19 au 26 juillet 2011, auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 1 002 personnes âgées de 18 à 70 ans.
 
Haut Comité de la santé publique. Pour une politique nutritionnelle de santé publique en France. Enjeux et propositions. ENSP, Rennes, 2000.
 
Holmes E et al. Gut microbiota composition and activity in relation to host metabolic phenotype and disease risk. Cell Metab 2012 ; 16 : 559-64.
 
Flint HJ et al. Microbial degradation of complex carbohydrates in the gut. Gut Microbes 2012 ; 3 : 289-306.
 
European Commission, EFSA (European Food Safety Authority). EU Register on nutrition and health claims. Disponible à l’adresse : http://ec.europa.eu nuhclaims/?event=getLatest
VersionOfRegister

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter