Probiotiques : acquis et recherche - Les défis de la nutrition

Probiotiques : acquis et recherche

26.11.2015
©Fotolia
Les probiotiques suscitent depuis quelques années une recherche très active, à la fois dans des situations curatives et préventives. Qu’en est-il aujourd’hui ? 

Il y a autant de différences entre deux micro-organismes à visée ou effet probiotique qu’entre deux types de médicaments. De ce fait, il n’est pas possible de généraliser à l’ensemble des probiotiques un effet bénéfique démontré pour une souche déterminée.


Des indications consensuelles

Certains probiotiques ont une efficacité démontrée dans la diarrhée après antibiothérapie ou l’amélioration de troubles digestifs, notamment dans les gastro-entérites de l’enfant (1). La démonstration de l’efficacité de certains probiotiques a également été faite dans des indications spécifiques, en particulier dans la prévention des rechutes dans la rectocolite hémorragique.

Un bon niveau de preuve, mais pas de recommandations

Certains probiotiques (Lactobacillus rhamnosus GG, Saccharomyces boulardii) ont par ailleurs fait la démonstration de leur intérêt dans d’autres situations, avec un bon niveau de preuve, mais sans que leur utilisation ne soit (encore) incluse dans les recommandations de pratique clinique des sociétés savantes. C’est le cas de l’infection chronique à Clostridium difficile et de l’entérocolite ulcéronécrosante chez le nouveau-né prématuré, mais aussi des infections hivernales et des troubles fonctionnels intestinaux.

En prévention

La cible la plus explorée des probiotiques est la prévention. On sait que, dans ce domaine, les essais thérapeutiques sont difficiles en raison de la nécessité de cohortes très importantes. Les études portent sur les infections hivernales, les troubles digestifs comme les gastro-entérites et les allergies en période pollinique. Les résultats sont encourageants, mais hétérogènes, et les essais se poursuivent avec plusieurs types de probiotiques, disponibles sous forme de médicaments, d’aliments ou de compléments alimentaires.
La recherche est donc aujourd’hui active et solide, à la fois dans des indications diverses (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, allergie, infections nosocomiales), mais aussi avec de nouvelles souches de probiotiques, qui semblent avoir le potentiel de corriger certaines dysbioses, caractérisées par le manque de bactéries à effet protecteur.
 
Dr Isabelle Hoppenot 
D’après un entretien avec le Pr Philippe Marteau, hôpital Saint-Antoine, Paris. 

REFERENCES

1.     Guarino A et al. European Society for Pediatric Gastroenterology, Hepatology, and Nutrition/European Society for Pediatric Infectious Diseases evidence-based guidelines for the management of acute gastroenteritis in children in Europe : update 2014. J Pediatr Gastroenterol Nutr 2014 ; 59 : 132-52.

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter