Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

CANCER DE LA PROSTATE

Les PSA en question

La question du dosage des PSA dans le cancer de la prostate agite la communauté médicale et scientifique depuis près de 20 ans maintenant. Ces marqueurs, imparfaits et peu spécifiques, mais les seuls disponibles pour la prostate, exposent aux risques de surdiagnostiquer et de surtraiter des tumeurs restant le plus souvent silencieuses.
À plusieurs reprises, les autorités sanitaires se sont opposées à différentes sociétés savantes, dont l’Association Française d’Urologie (AFU) en premier chef. L’Anaes dès 1998 puis la HAS, au vu des données de 2 grands essais sur le sujet (PLCO, ERSCP), ont émis des avis défavorables au dépistage organisé du cancer dans la population générale (2004) et chez les sujets à haut risque (2012).
Au dépistage individuel que défend l’AFU avec force mais de façon évolutive (entre 50 et 75 ans si l’espérance de vie est ≥10 ans en 2007 puis de façon modulée en fonction de l’âge en septembre 2009), la HAS rappelle « la nécessaire information due aux patients ». Tous s’accordent à dire qu’il faut développer des tests plus performants et des marqueurs prédictifs d’agressivité afin d’adapter la prise en charge à l’évolutivité de la maladie.

Irène Drogou
Dernière mise à jour le : 07/06/2012

Dépistage du cancer de la prostate : l’AFU réagit à l’avis de la HAS

Dépistage du cancer de la prostate : l’AFU réagit à l’avis de la HAS
«  LA HAUTE AUTORITÉ de santé a donné sa réponse à la Direction Générale de la santé (DGS) , remarque le Dr Patrick Coloby, urologue au CH de Pontoise et président de l’AFU. Selon elle, il n’y a pas d’intérêt à réaliser un dépistage systématique à l’échelon populationnel (....) C’est tout ce à quoi (…)
06/04/2012 | 

Cancer de la prostate : pour la HAS, pas de dépistage chez les sujets à haut risque

Cancer de la prostate : pour la HAS, pas de dépistage chez les sujets à haut risque
En 2011, la DGS a saisi la HAS afin qu’elle rende un avis sur l’identification des facteurs de risque de cancer de la prostate et la pertinence d’un dépistage de ce cancer par dosage du PSA auprès des populations d’hommes considérés comme (…)
04/04/2012 | 

Dépistage du cancer prostatique par les PSA

L’AFU réexprime son point de vue après les résultats d’ERSPC

Suite à la publication des derniers résultats de l’ERSPC, l’Association Française d’Urologie (AFU) saisit l’occasion pour défendre et réajuster ses positions concernant le dépistage du cancer de la prostate par le dosage des PSA. La HAS avait émis un avis défavorable en 2010 au dépistage de masse.
Abonnés | 20/03/2012 | 

Une prise en charge adaptée à chaque patient

Cancer de la prostate : un homme sur six entre 60 et 79 ans

À l’occasion de la 7e Journée nationale de la prostate qui aura lieu le 15 septembre, les urologues de l’Association française d’urologie mettent l’accent sur la diversité des cancers de la prostate et sur les différentes stratégies qui peuvent être envisagées .
Abonnés | 13/09/2011 | 

Dépistage du cancer de la prostate

Toujours pas de PSA systématique

LA HAUTE AUTORITÉ de santé maintient ses recommandations sur le dépistage du cancer de la prostate de septembre 2004. C’est ainsi qu’est présentée l’évaluation (prévue dans ces recommandations) des plus récentes données scientifiques sur l’intérêt ou non de la systématisation du PSA. Les experts de (…)
Abonnés | 23/07/2010 | 

Une campagne d'information des urologues

Prendre soin de sa prostate à tout âge

Prendre soin de sa prostate à tout âge
La Journée nationale de la prostate se tient le 15 septembre, à l'initiative de l'Association française d'urologie (AFU). Elle s'inscrit dans le cadre de la Semaine européenne de l'urologie, en partenariat avec l'European Association of Urology. L'occasion pour les urologues de l'AFU d'inciter les hommes (…)
Abonnés | 12/09/2008 | 

Cancer de la prostate

Du dépistage individuel au dépistage de masse ?

Le cancer de la prostate est fréquent et représente la deuxième cause de mortalité par cancer chez l'homme, en France, après le cancer du poumon. Trois idées clés doivent être associées au dépistage : sa précocité, la performance thérapeutique à laquelle il conduit et l'accessibilité des patients à l'information. (…)
Abonnés | 19/06/2008 | 

Cancer de la prostate

Le dépistage reste essentiel

Le dépistage reste essentiel
Un cancer de la prostate ne donnant jamais de symptôme quand il est localisé, il n'existe aucune autre stratégie que le dépistage pour le découvrir à ce stade. La méconnaissance très répandue de cette notion de base explique les fausses informations véhiculées de toutes parts, dont hélas environ 10 000 (…)
Abonnés | 03/04/2008 | 

Polémique sur le cancer de la prostate

Les urologues défendent l'idée du dépistage individuel

Les urologues défendent l'idée du dépistage individuel
L'ASSOCIATION française des urologues (AFU) maintient, dans un communiqué, sa position vis-à-vis du dépistage du cancer de la prostate. Une réaction qui fait suite à une controverse, par voie de presse, à propos de la pertinence de la Journée nationale de la prostate, organisée le 20 septembre dernier. (…)
Abonnés | 19/10/2007 | 
Mot(s)-clé(s) :
 
Commenter
 

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et consulter les commentaires.

 
 
Publicité
 
Publicité

cap allergies

Objectif Installation

pave-permanent-v2c.jpg


Publicité

Enquête Flash

En vacances, parvenez-vous à échapper aux sollicitations médicales ?
carte-loisirs.png
Publicité
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.