Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Les commentaires récents

Ostéopathie : neuf syndicats reconnus représentatifs

  • « Du moins peut-on espérer que plus il y a de syndicats, moins ils seront puissants, comme nous en faisons la triste expérience... »
    mar, 02/09/2014 - 11:38
  • « Pourquoi faire l'amalgame entre les syndicats de malades des os, euh, pardon, d' "ostéopathes" exclusifs, qui ne sont absolument pas des professionnels de santé (même s'ils aiment à entretenir la confusion), et des syndicats de kinés et de médecins ??? On mélange les torchons et les serviettes, là. »
    mar, 02/09/2014 - 11:37
  • « Ahurissant en effet. »
    mar, 02/09/2014 - 11:35
  • « Entièrement d'accord. Médecin. »
    mar, 02/09/2014 - 11:28
  • « NEUF SYNDICATS SEULEMENT ? Après l'ostéopathie, ce sera LA MEDECINE "chinoise", puis "indienne", puis "africaine", etc, .........et pourquoi pas les rebouteux, les magnétiseurs, et tous les autres. BRAVO ! »
    mar, 02/09/2014 - 07:38

Professions réglementées : une soirée verte des pharmacies pour alerter l’opinion

  • « Merci pour votre analyse qui est extrêmement juste, j'espère que le gouvernement aura votre clairvoyance... »
    mar, 02/09/2014 - 11:16
  • « Réglementations, encadrements, recommandations opposables, sanctions financières, etc... Si tous les organismes qui disposent de l'argent public (notamment les très nombreuses associations subventionnées par l'Etat) étaient aussi strictement surveillées, on en ferait des économies ! »
    mar, 02/09/2014 - 07:52
  • « En matière d'économie, la bêtise de nos dirigeants finit par se voir, déficit, croissance, chômeurs, chômeurs, pauvres.... Dans la santé, leurs bêtises feront des morts, des accidents, ..., mais les coupables seront les professionnels... les politiques idéologues, visant les prochaines élections, continueront leurs bêtises, dans une baisse morbide de la qualité des soins. »
    mar, 02/09/2014 - 00:16
  • « Pourquoi déstabiliser un système vraiment très satisfaisant de distribution sur tout le territoire des médicaments ? Hormis quelques cas, entrer ds une pharmacie est un gage de sécurité, de compétences Quant aux pharmaciens qui toute la journée feront du conseil pour la délivrance de médicaments sans ordonnance... 6 années sélectives pour seulement cela !!! Et puis comme cela se voit souvent en grande distribution : produit appel d'offre et ensuite le prix augmente +++ Et on consomme le médicament comme des bonbons Je connais de nombreux pharmaciens à l'écoute des patients et bons conseillers et bons accompagnateurs des prescriptions Alors évitons encore de dégrader les soins ! »
    lun, 01/09/2014 - 21:33

La Cour européenne de justice estime discriminatoire l’exclusion des homosexuels du don de sang

  • « Surprenant comme question venant d'un médecin !!! non la poche ne va pas fabriquer d'anticorps ... seulement cette mise en quarantaine, permet de recontrôler la sérologie du donneur une fois la période "silencieuse" écoulée et si cette sérologie est négative de libérer la poche non infectante. Si la sérologie est positive cette poche prélevée est détruite. Cette pratique est possible mais lourde: re convoquer le donneur, refaire les sérologies. »
    mar, 02/09/2014 - 10:06

La pilule masculine, sujet d’une thèse en médecine

  • « Marre de me faire faire des gosses dans le dos par les femmes. Je veux une pilule POUR MOI. »
    mar, 02/09/2014 - 09:37

Benzodiazépines : le collège de la médecine générale et MG France mécontents de l’avis de la HAS

  • « Prescripteur, hélas, donc dealer... En liberté conditionnelle. J'avoue , j'abuse, j'essaie parfois mais sans succès de leur dire : au lieu de vous coucher à 22 h resistez par un temps de privation et couchez vous deux heures plus tard, lisez le soir, coupez l'électronique dans votre chambre , calinez et faites vous caliner, rien n y fait , ils reclament comme un droit leur dose. Mais cela commence tout petit dans ce pays où l'éducation ne se conjugue pas avec gestion de la frustration. Et où effort n'est pas loué. Je ne suis pas contre une règlementation d'abord souple et incitative. »
    mar, 02/09/2014 - 09:16

Chirurgie ambulatoire et économies : un rapport douche les ambitions élevées du gouvernement

  • « En fait la prochaine étape sera la chirurgie à domicile, pas de frais d'hospitalisation, et une mise en place telle des éléments de sécurité et d'hygiène que les chirurgiens opéreront moins, ce qui réduira encore plus les dépenses de santé. Je ne comprends pas pourquoi ils n'y ont pas encore pensé ! »
    mar, 02/09/2014 - 08:53
  • « Profession/Pharmacien honoraire Le décalage qui existe au sein de l'exécutif - ministère de la santé-entre la réalité et le "souhaitable" trouve ici un exemple éclatant. Un raisonnement comptable ne suffit pas pour promouvoir une réforme. Il faut -à l'évidence - l'assentiment des soignants et des malades. Par contre, l'équipement des régions par la télémédecine (collaboration médecins, pharmaciens et autres soignants) dans un but de prévention et de suivi est une priorité. Prenons exemple sur nos compatriotes auvergnats qui ont créé "Cardiauvergne". Cela marche. »
    lun, 01/09/2014 - 23:49

Polémique ravivée sur les 35 heures : à l’hôpital, douze ans de « grand bazar »

  • « Dans le service de réa où je suis passé IDE et AS bossaient en 12h, donc tous sur le même rythme. Aujourd'hui je suis en poste de 8h, dans un autre pays à 40h/semaine bien mieux payé qu'en France et je ne regrette rien (même si en 12h le temps libre est mieux réparti). 35H, ça n'existe que sur le papier... heures sup non payées, majorations de nuit et de week end au ras des paquerettes, largement de quoi fuir l'hôpital public :( »
    mar, 02/09/2014 - 00:18
  • « "Soi-disant", pas "soit-disant" ! »
    lun, 01/09/2014 - 21:00

Valls II : Touraine conserve les Affaires sociales et la Santé, et hérite des Droits des femmes

  • « Il y a à dire sur nos commentaires .... Au moins il y a de l'expression. Des émotions, des jugements, des rancœurs et des étonnements. Les recherches d'ego ne nous avancent pas beaucoup plus loin que celles de nos dirigeants qui , eux, ont encore pas mal de pouvoir . Qui veut se réveiller ? Le pouvoir est le vouloir des forts. Pendant que d'autres s'en plaignent en dormant, les premiers rigolent . Un peu de sérieux et de détermination manquent un peu beaucoup. »
    lun, 01/09/2014 - 22:36

Santé au travail : les salariés se disent mal informés des actions dans leur entreprise

  • « « En outre, 41 % des salariés et 59 % des dirigeants du privé plébiscitent l’accès à une complémentaire santé, généralisée d’ici à 2016. » qui sera suivie de la Prévoyance collective et après çà « si ça ne va pas, mettez-vous en arrêt de travail ! » ou comment se dégager du contrat de travail en le transférant sur le médecin… pas étonnant que ce soient les dirigeants qui y soient les plus favorables. Et pour finir, les contrôles des mutuelles sur les arrêts et prescriptions des médecins… »
    lun, 01/09/2014 - 20:40

Un non-sens politique

  • « L'analyse de Richard Liscia est le parfait reflet de la réalité car elle est factuelle. Tout le reste n'est que resucée d'un catéchisme politique à même de créer encore plus de misère et de désillusions. Le problème c'est que Hollande est tellement démonétisé que l'on se demande comment il pourrait exister une adhésion populaire à sa nouvelle politique faisant suite à ses multiples mensonges, trahison, retournements de veste, de stratégies, de discours, de décisions dont on ne voit toujours une application. C'est sans doute pour cela que la droite ne soutient pas. »
    lun, 01/09/2014 - 13:10

Êtes-vous satisfait(e) de la reconduction de Touraine à la Santé ?

  • « Il vaudrait mieux l'appeler "la ministre des directeurs d'hôpitaux et de l'immobilisme", ça serait plus précis. »
    lun, 01/09/2014 - 09:26
 
 
 
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.