Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Les commentaires récents

« On est en train de crever » : le cri d’alarme du gestionnaire d’un centre de médecins spécialistes

  • « Vite que l'on soit tous fonctionnaires pour enfin se reposer ! »
    mar, 29/07/2014 - 20:21
  • « Je demande juste un truc (une supplique) à MST : Salariez- moi. C'est la seule solution pour avoir un peu de considération de la part des gestionnaires de la santé. J'en ai marre qu'on me tape dessus, ça dure au moins depuis la vaccination contre H5N1, vous rappelez vous . Comme quoi ça date et là ce n'était pas déjà la gauche ... Tiens tiens, cela viendrait-il d'autre part ? »
    mar, 29/07/2014 - 19:51
  • « 40% des parts... Ce monsieur compte bien sur les médecins spécialistes qu'il pourra recruter pour lui payer sa retraite. Malheureusement, comme il le dit lui-même, les pigeons se font plus rares. »
    mar, 29/07/2014 - 19:51
  • « Les jeunes médecins ne s'installent plus préférant la salariat, et la qualité de vie .....ceci explique cela, 1 thésé sur 10 s'installe en libéral ! »
    mar, 29/07/2014 - 19:36
  • « Pauvre et cher ami, je n'ai que 78 ans et plusieurs fois je suis venu essayer de remplacer des confrères de votre département par amitié pour ma nièce pharmacienne à Meusnes (41) , les simples médecins généralistes s'y sont cassés les dents en se succédant les uns aux autres ... alors les spécialistes ? Quant aux retraites "dorées" il s'agit d'une erreur typographique , je pense ! »
    mar, 29/07/2014 - 19:32

Loi de santé : une version intermédiaire passée au crible

  • « Si si, on sera toujours libéral... pour les inconvénients ! »
    mar, 29/07/2014 - 20:18
  • « Non, pas fonctionnaires, on aurait trop d'avantages et ça coûterait trop cher ! »
    mar, 29/07/2014 - 20:17

Les médicaments ne sont « ni des bonbons ni des petits pois », s’alarme la CSMF

  • « Ici à Mexico seuls les antibiotiques, l'atarax y roaccutane nécessitent une ordonnance, tous les médicaments se trouvant en grande surface et pourtant, cela me laisse rêveur, l'espérance de vie est quasi la même qu'en France ! Le problème est plus d' éduquer les patients ...et encore quelques confrères à ne plus croire en l'équation fièvre = paracétamol. Le respect de la fièvre étant le plus souvent bénéfique. »
    mar, 29/07/2014 - 20:15
  • « La Csmf a sûrement raison dans ses arguments mais je ne suis pas sûr qu'ils soient sincères et désintéressés. Quant au dossier pharmaceutique je ne suis pas sûr non plus que tous les pharmaciens l'utilisent à bon escient pour la protection du patient ! ce dossier devrait déjà commencer par être partagé avec les médecins traitants. La caisse primaire pourrait aussi surveiller les remboursements de certains patients nomades et consommateurs. Je ne suis pas sûr que les patients consommeraient plus de médicaments s'ils devaient les payer ce qui est sûr c'est que l'automédication en grande surface diminuera la consommation de la consultation médicale et du pharmacien. Un généraliste dubitatif »
    mar, 29/07/2014 - 19:57
  • « Les honorables hauts fonctionnaires de l'Inspection Générale des Finances raisonnent en fonctionnaires à hauts revenus, retraites confortables et horaires douillets, ils peuvent "pantoufler" et se retrouver dans le conseil d'administration d'une multinationale. La notion de conflit d'intérêts ne leur est pas opposable. Pour information, le Pharmacien Inspecteur Général de santé publique qui représentait le ministre de la santé à la section G de l'ordre de pharmacien a pris sa retraite anticipée et a été embauché le lendemain dans le groupe financier qui achetait des LBM et qui a déposé une plainte à Bruxelles contre l'ordre national des pharmaciens. Quand tous les outils de santé publique seront aux mains de financiers disposant de capitaux dont la provenance est inconnue, les français et les européens n'auront plus d'assurance maladie solidaire. Que font les syndicats de salariés sur ce sujet ? RIEN. »
    mar, 29/07/2014 - 19:48
  • « Bravo, avec ME LECLERC à l'affût, toujours défenseur des consommateurs jamais de son chiffre d'affaires, plus faux cul tu meurs, c'est une réaction bien envoyée »
    mar, 29/07/2014 - 19:18

L’IGF veut aussi grignotter les marges des pharmaciens

  • « "Grignoter", un seul t. »
    mar, 29/07/2014 - 20:14
  • « MG fille de pharmacien, j'abonde dans votre sens. A mes patients qui me disent qu'ils vont à la pharmacie "du Carrefour" ou "du Géant" (on voit déjà l'amalgame), je réponds que le jour où leur santé les empêchera de prendre leur voiture, ils ne pourront plus aller à la pharmacie d'à côté vu qu'elle aura fermé depuis longtemps. On remet des "petites surfaces" dans les centres-villes (avec des marchandises forcément plus chères), c'est donc que la grande distribution est plus intelligente que ceux qui donnent des leçons aux pharmaciens, non ? Vous me direz, ce n'est pas difficile d'être plus intelligent que nos inamovibles bureaucrates. »
    mar, 29/07/2014 - 20:13

Les radiologues libéraux s’alarment de la baisse de leurs revenus

  • « Bonjour à tous, Je suis Médecin vasculaire et je fais du doppler en secteur 1, les actes médicaux disparaîtront prochainement car le médecin ne sera plus payé à l'acte cf, prochaine reforme de 2017, cela achèvera vos débats et achèvera les médecins et la médecine en général. Il faut se mobiliser et non se tirer dans les pattes, libéraux spécialistes ou non, et médecins en structure hospitalières doivent être unis. Nous sommes les seuls à pouvoir faire fonctionner la santé en France. Notre rôle majeur: soigner les gens, leur rendre service tout en conservant notre intégrité et notre honneur. Si on ne fait rien nous mourrons et les patients aussi »
    mar, 29/07/2014 - 20:09

RCP : les sages-femmes libérales ouvrent une souscription

  • « Le problème est aussi pourquoi une aussi ridicule rémunération des sages-femmes ? »
    mar, 29/07/2014 - 19:17

Accessibilité des cabinets : en Bretagne, l’URPS aide les médecins à se mettre aux normes

  • « Bon. On va tous émigrer dans des maisons médicalisées en périphérie des villes, selon le bon vouloir du juge qui donnera ou pas une dérogation. Sommes nous encore en démocratie ? Les handicapés psychiques, moteurs, visuels ont intérêt à savoir conduire. Entre les menaces de tiers payant etr de fermeture, j'envisage sérieusement une émigration ou une reconversion. »
    mar, 29/07/2014 - 19:03

Frais de gestion des complémentaires : impossible de s’y retrouver !

  • « Le comble, c'est que certains contrats de mutuelle ne remboursent même pas la totalité du ticket modérateur, par exemple sur le médicament. Mieux vaudrait faire rembourser a 100% toutes les prestations par les régimes de base et on gagnerait en simplicité et économies pour le pays . »
    mar, 29/07/2014 - 18:46

Benzodiazépines : le collège de la médecine générale et MG France mécontents de l’avis de la HAS

  • « Plus de chômage, plus de dettes, plus de divorces, un cadre de vie descent, plus de problème pour boucler les fins de mois etc... Bref un monde idéal ou tout le monde est heureux. Des patients qui viennent nous voir pour nous dire que tout va bien et qu'ils sont trop heureux: "docteur est ce que vous n'auriez pas un e petite pilule pour que je sois au moins un tout petit peu angoissé et que certains soirs je n'arrive pas à m'endormir?".... Tenez voilà vos 100 Euros d'honoraires... Je me réveille en sueur, ouf ce n'était qu'un cauchemar ! »
    mar, 29/07/2014 - 18:11
  • « C'est un peu plus compliqué que ça, mais en effet l'efficacité est sûrement plus "chiffrable" que celle d'une psychanalyse. La TCC permet au patient de vaincre ses peurs, donc de ne plus se plaindre. Ce n'est pas un bâillon virtuel. »
    mar, 29/07/2014 - 18:04
 
 
 
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.