Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Les commentaires récents

Les obstétriciens du SYNGOF critiquent vertement la loi de santé

  • « Que ce syndicat s'unisse aux autres pour une action commune de protestation nationale. »
    jeu, 23/10/2014 - 11:00

Contestation, grève : les syndicats de médecins libéraux face au casse-tête du « front uni »

  • « Cela suffit des palabres messieurs les syndicalistes, mettez votre ego dans votre poche et pensez un peu à notre ras le bol. C'est la seule façon de s'en sortir, sinon ce sera l'echec. »
    jeu, 23/10/2014 - 10:52
  • « Tout a fait d'accord ! La grève, c'est l'arme des lâches qui se veulent combattants . Mais c'est avant tout prendre nos patients en otages. Le déconventionnement et le non payement de nos charges seraient une arme bien plus redoutable. Respectons nous d'abord pour enfin se faire respecter . 10ans d'études et 12 heures de travail au quotidien , ça se paye ... »
    jeu, 23/10/2014 - 10:00
  • « Exact: le problème se pose avec les syndicats médicaux qui se demandent quelle part ils vont récupérer de la révolte à venir, comme en 2001. Pitoyable d'être syndicaliste médical; on attend un cordon ou une rosette et l'on vend son idéal de médecin et d'humaniste. La solution viendra de la base, comme dans les révolutions. Que comptent 10 000 syndicalistes face à une fronde (tiens!! encore une). »
    jeu, 23/10/2014 - 09:58
  • « Travailler dur : pourquoi faire dans ce monde de brutes ? Et se faire honorer décemment n'est pas irrespectueux : les PH vont-ils avoir un gel de leur ancienneté, au pretexte de crise? Non. Donc une revalorisation s'impose, et les limites de l'Etat providence se posent. »
    jeu, 23/10/2014 - 09:53
  • « J'ai lu votre narration comme je pourrais boire du "petit lait". J'espére que vous continuez sans relâche le boulot de suivi de l'ouvrage de ces gens sur notre profession. »
    jeu, 23/10/2014 - 09:34
  • « Heureusement qu' il reste des médecins dont le premier souci n'est pas leur porte-monnaie ! Je suis pédiatre. »
    jeu, 23/10/2014 - 09:34
  • « Il n'y a rien à négocier ? ... nos syndicats félons commencent déjà par négocier entre eux le pourquoi du comment "je ferais comme toi", autrement dit le comment du pourquoi d'une action commune... Imaginez un peu comment les tutelles se frottent les mains avec ce genre de partenaire. Ils s'entre déchirent avant même le petit début d'une action, imaginez donc ce que c'est lorsqu'ils discutent et pensent à être les premiers à signer une convention ... c'est la course au premier qui signe car à la clé il y a les bénéfices secondaires des sections paritaires syndicat-sécu, soi-disantes pour gérer l'application de la convention... juste du n'importe quoi, la sécu n'en faisant qu'à sa tête de A à Z et cela avant et aprés la signature. Certainement une action commune va émerger, mais une négociation commune avec les tutelles, certainement pas, cela débouchera surement sur un nouveau "round" de négociation comme d'habitude avec à la clef la suite du programme stratégique concocté par les tutelles (ARS et SECU) soit l'éclatement de la convention unique (l'etat ne peut pas se présenter comme le responsable de cet éclatement) avec en mire pour les generalistes la capitation in fine et le conventionnement selectif (références opposables et les Nouveaux modes de rémunérations et le TPG +/- Obligatoire pour l'instant) et les spécialistes toujours à l'acte (+/- TPG) et le conventionnement sélectif (ils devront tenir un minimum leurs tarifs ou bien voir avec les mutuelles). Nos syndicalistes félons sont justes des collabos de la techno-structure, et en plus ils ont un projet sur ce que devrait être l'organisation du systéme de soins ces penseurs ! Ils feraient mieux de se battre afin que nous ayons un maximum de revenus avec un minimum d'efforts et défendre notre indépendance, déjà la plupart d'entre nous sommes au maximum du supportable, nez dans le guidon du matin jusqu'au soir et en plus il va falloir aller chercher nos sou-sou à travers l'organisation virtuelle de la sécu et des mutuelles ... serions nous fous d'accepter encore cela ! Même avec nos syndicats unis, j'ai peur pour l'avenir, et je comprends les jeunes qui préférerons attendre un peu de voir comment va évoluer le cadre du systéme de soins avant de s'installer quelque part en libéral. Nos tutelles politiques sont dans la panique totale en voyant la désertification médicale s'installer, mais aussi il y a beaucoup de cynisme technocratique de la part de leurs conseillers citadins qui se soignent certainement pas auprès du système de soins habituel. Nous sommes actuellement en phase de transition vers un autre systéme de soins, et les dégats ne font que commencer. Donc: courage fuyons cordialement »
    jeu, 23/10/2014 - 09:30
  • « Absolument d'accord avec vous sur tous les points ! »
    jeu, 23/10/2014 - 09:30
  • « Relire mon ouvrage " Du syndicalisme à la convention" l'histoire d'un long fleuve pas si tranquille" (672 pages) pour voir les titres des journaux relatifs au dernier mouvement de grève qui a eu lieu pendant les vacances de Noël ... A croire que nos dirigeants syndicaliste ont la mémoire courte... ou pas de mémoire du tout. Se replonger dans ce livre leur permettrait de ne pas sans cesse renouveler des errurs qui nous conduisent fatalement où nous en sommes! ......CQFD Docteur Patrick CARLIOZ Membre de l'Académie Nationale de Chirurgie Chirurgien Pédiatre Libéral Exclusif »
    jeu, 23/10/2014 - 09:10
  • « Il est désolant de voir les syndicats, tous représentatifs, peu ou prou, trouver encore des atermoiements pour tirer chacun la couverture à soi, alors que les objectifs sont manifestement communs; sans cohésion et tous divisés, pas d'action valable possible; quant aux dates de grèse proposées, il faut s'attendre à un "allumage" sévère et ironique des médias : les médecins font grève pour aller au ski.......par exemple, bref, nous aurons mauvaise presse et c'est un mauvais choix; un jour par semaine eut été plus judicieux, régulier mais constant, le temps de mobiliser les troupes et d'accepter de lâcher du pogon pour des idées. »
    jeu, 23/10/2014 - 09:08
  • « C'est maintenant depuis 20 ans ! »
    jeu, 23/10/2014 - 09:06
  • « Bravo ! Je ne suis pas prêt à me battre juste pour faire augmenter le C... qui me sera réglé (ou pas) en tiers payant ! L'objectif du mouvement à venir doit être clair et univoque comme le souligne le Dr Marty : refus en bloc de cette loi de santé. Pas de TPG ! C'est ce message qu'il faut faire passer vis à vis de nos concitoyens pour qu'ils puissent comprendre le danger de ces mesures. Un mouvement sur la valeur du C ou autre ne sera pas suffisamment "parlant". Je ne suis pas syndiqué, comme beaucoup d'entre nous, mais je pense que si nos syndicats arrivaient à se mettre d'accord sur un mot d'ordre unique cela motiverait sûrement des vocations... »
    jeu, 23/10/2014 - 08:59

Le suicide de la pensée

  • « Merci Richard Liscia. Pensée nette et claire. Ça manque. Aviles »
    jeu, 23/10/2014 - 10:00

70 euros pour chaque diagnostic de démence : la prime qui fait polémique en Angleterre

  • « En France notre nomenclature nous permet face à une suspicion de démence de faire un bilan coté 69€12 »
    jeu, 23/10/2014 - 09:51
  • « C'est le problème de toute forfaitisation. Les cas d'apathie pour raison de démence et non de dépression masquée vont se multiplier. Le risque est de faire comme en France avec le financement des EHPAS selon l'évaluation de la dépendance et le cercle vicieux bien connu du délaissement faute de personnel, de l'apathie (pseudo-démentielle n'en déplaise à la HAS), de l'aggravation à la grille AGGIR, etc. »
    jeu, 23/10/2014 - 09:26

Rémunération des équipes : la CNAM propose des forfaits de 40 euros à 150 euros par patient

  • « Augmenter le C de 1 euro c'est augmenter de 50 euro le revenu quotidien du médecin qui voit 50 patients par jour et de 25 euros celui qui en voit 25. La qualité de la prise en charge des malades complexes passe souvent par la coordination des professionnels, qui prend du temps, mérite une rémunération, et évite des accidents et des actes inutiles. »
    jeu, 23/10/2014 - 09:35
  • « Il faut augmenter le C nom de dieu ! Tout le reste c'est du pipeau ! (poil au dos) »
    jeu, 23/10/2014 - 08:58

« Le tiers payant généralisé sera la plus grave erreur du quinquennat », juge l’UMP Arnaud Robinet

  • « Le problème du tiers-payant, ce n'est pas son caractère généralisé, car la sécurité sociale est une bonne invention comme principe de solidarité, c'est son caractère obligatoire ; or, l'on ne sache pas qu'à l'UMP, on n'aime pas aussi obliger. Ce que les politiques et les administratifs ne supportent pas chez les médecins, c'est leur indépendance d'acte et d'esprit. »
    jeu, 23/10/2014 - 09:17

« L’accessibilité des cabinets n’est pas un obstacle insurmontable », affirme une députée PS

  • « On fait des visites a domicile ça suffit comme ça ! »
    jeu, 23/10/2014 - 09:03
 
 
 
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.