Cancers du sein : les triples négatifs - Un groupe plus hétérogène qu’il n’y parait

Cancers du sein : les triples négatifsUn groupe plus hétérogène qu’il n’y parait

11.09.2014
« La définition des cancers du sein triple négatifs – 10-20 % des cancers du sein au diagnostic –  est basée sur un phénotype immunohistochimique. À savoir, l’absence non seulement de récepteurs alpha aux œstrogènes, mais aussi de récepteurs à la progestérone et enfin d’amplification ou de surexpression d’expression de HER2. Mais ces cancers triple négatifs constituent en réalité un groupe relativement hétérogène sur le plan phénotypique et moléculaire. Même si globalement ils sont de moins bon pronostic que les autres sous-groupes, il existe d’importantes différences tant que le plan pronostique que des cibles thérapeutiques potentielles », explique d’entrée le Dr Patricia de Cremoux (CHU Saint-Louis).

Les triple négatifs sont en majeure partie des cancers de type basal-like, si l’on se réfère à la classification initiale fondée sur les analyses de transcriptomes (c’est-à-dire sur la quantification de l’expression de milliers d’ARNm de la tumeur) établie en 2000 par Perou et Sorlie (1). Néanmoins, les basals-like englobent un groupe de cancers du sein plus large que les seuls triple négatifs. Autrement dit, les basals-like ne sont pas tous triple négatifs ; et inversement, les triple...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 15

Des files d'attente quatre jours par an pour prendre rendez-vousSous le feu des critiques, un ophtalmo gardois défend sa méthode Abonné

Le Dr Thierry Bangil, ophtalmologue à Pont-Saint-Esprit, organise une fois par trimestre une prise de rendez-vous pour le renouvellement de... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter