Un médecin, un tableau - Hv, l'artiste « achevé »
Portrait

Un médecin, un tableauHv, l'artiste « achevé »

Annick Bernhardt-Olivieri
| 26.07.2013

Coup de projecteur sur des artistes médecins dont les oeuvres ont été exposées au mois de juin 2013 à la Faculté de médecine de Paris.

  • hv

Notre peintre médecin du jour préfère être  identifié sous son nom d’artiste « achevé » constitué de deux initiales : Hv.

Étudiant en médecine à Bichat, « Hv », donc, présente sa thèse en médecine générale en 1992 sur le thème des « migrants sanitaires ». Centré sur l’organisation hospitalière, ce médecin consultant acquiert lors de son parcours professionnel une expérience dans l’édition santé et plus généralement dans le domaine de la communication.

Depuis 2010, l’activité artistique de Hv commence à prendre le pas sur tout le reste. Preuve de son succès : il participe cet été à de nombreuses expositions (voir encadré ci-dessous). Étoile montante, le médecin ne cache d’ailleurs pas son enthousiasme…

Réanimateur de sculptures

La technique élaborée par notre « peintre photographe » est particulière. Ses œuvres sont des prises de vues numériques. Hv photographie essentiellement des sculptures, dont il « décompose » l’histoire initiale. Il s’approprie une œuvre préexistante, en prenant un angle particulier par exemple, pour ensuite créer sa propre mise en scène. Le médecin explique qu’il tente d’agir pour que l’inerte finisse par prendre vie. En tant que créateur, il se qualifie de « réanimateur de sculptures… ».

Techniquement, ses tirages photographiques se font sur papier argentique puis sous plexiglas suivant le procédé Diasec®, souvent exigé par les musées pour une protection pérenne de l’œuvre.

L’ŒUVRE CHOISIE PAR « LE QUOTIDIEN » : « MORTEL AMOUR »

Hv a prescrit un traitement « moderne » à une sculpture ancienne, et l’artiste médecin nous raconte son histoire.

hv_0.jpg

Au commencement était « Le combat du centaure ». Cette œuvre en marbre du sculpteur Gustave Crauk a été présentée à l’Exposition universelle de 1900. Elle est toujours visible dans la cour de la mairie du VIe arrondissement à Paris. Et fascine notre artiste médecin qui s’en empare.  « Je réalise mes prises de vue, déconstruis la sculpture et la reconstruis suivant mon approche et c’est ainsi que Mortel amour prend naissance », explique-t-il.

Pour la petite histoire, une avocate spécialisée dans les violences conjugales et autres violences faites aux femmes a acheté l’œuvre en très grand format et décidé d’en faire l’image princeps de son cabinet.

Les expositions estivales de Hv :

- Italie. Exposition collective Co organisée avec l’Université de Florence , du 29 juin  11 septembre ( www.chiantistarfestival.com ).
- Belgique. Exposition exclusive «  Hv  » à la galerie Jos Joss à Bruxelles , du 4 au 31 juillet.
- France. Exposition exclusive «  Hv  » à l’hôtel Royal Barrière à Deauville , du 25 juillet au 25 aout .
- États-Unis. Exposition collective organisée par See.Me à New York , du 25 juillet au 10 septembre.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter