Lyme tardif : l'Académie de médecine rappelle « les bonnes règles »
Brève

Lyme tardif : l'Académie de médecine rappelle « les bonnes règles »

Dr Irène Drogou
| 05.10.2016

Suite à la séance consacrée à la maladie de Lyme le 20 septembre, l'Académie nationale de médecine publie sa prise de position, alors que la ministre de la Santé vient de présenter son plan Lyme aux associations de malades le 29 septembre.

L'Académie incite à la prudence dans les formes tardives de la maladie quant au risque « de faux espoirs » et « d'apporter une mauvaise réponse à une question légitime des malades qui souffrent ».

Car si l'Académie reconnaît que « des difficultés peuvent apparaître à la phase tertiaire correspondant à une forme non diagnostiquée et/ou non traitée », elle « tient à rappeler qu'une sérologie positive ne témoigne que d'un contact antérieur avec ledit agent infectieux mais qu'elle n'est pas obligatoirement le signe d'une maladie infectieuse évolutive ».

L'Académie explique ne pas cautionner les traitements antibiotiques sur des mois et/ou en cures successives et/ou en associations avec d'autres anti-infectieux (antiparasitaires, antifongiques, immunomodulateurs) préconisés par certains, dont le Pr Christian Perronne, infectiologue à Garches et président de l'association FFMVT (Fédération française des maladies vectorielles à tiques).

L'Académie insiste sur la nécessité de « rester dans les limites assignées à la maladie en faisant, en cas de doute, bénéficier le malade d'un traitement antibiotique selon les bonnes règles : choix, durée et posologie ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Accès aux soins : l'Ordre inventorie « les solutions qui marchent » Abonné

maison de santé

Maisons ou pôles de santé, terrains de stage libéraux, groupements de coopération sanitaire attractifs, initiatives en tout genre : nos... 5

Santé, assurance-maladie : Fillon ripoline son projet, ce qu'il faut retenir

fillon

Après le remède de cheval, la méthode douce ? Accusé par ses adversaires de vouloir privatiser la Sécurité sociale, François Fillon a... 1

À la faculté de médecine Saint-Antoine, des vidéos pour sensibiliser les futurs médecins à l'empathie

saint antoine

Mettre en scène les consultations chez un généraliste pour sensibiliser les futurs praticiens à la relation médecin-patient, c'est... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter