Transgenres : l'Assemblée nationale démédicalise le changement d'état civil
Brève

Transgenres : l'Assemblée nationale démédicalise le changement d'état civil

Coline Garré
| 13.07.2016

Les députés ont réécrit ce 12 juillet les règles permettant de changer d'état civil, dans le cadre de l'examen, en nouvelle lecture, du projet de loi « Justice du XXIe siècle ». Ainsi, toute personne majeure (ou mineure émancipée) « qui démontre par une réunion suffisante de faits que la mention relative à son sexe à l'état civil ne correspond pas à celui dans lequel elle se présente et dans lequel elle est connue peut en obtenir la modification ». Ces faits peuvent être « de se présenter publiquement comme appartenant au sexe revendiqué, ou d'être connu sous le sexe revendiqué de son entourage ».

La nouvelle mouture du texte affirme aussi clairement que « le fait de ne pas avoir subi des traitements médicaux, une opération chirurgicale ou une stérilisation ne peut motiver le refus de faire droit à la demande ».

Les associations LGBT ont salué un « jour historique », sanctuarisant la démédicalisation de ce processus. Elles s'étaient notamment battues contre une précédente version, amendée de manière restrictive par le gouvernement, qui conditionnait ce changement à la preuve que le sexe à l'état civil ne correspond pas à celui auquel l'individu appartient « de manière sincère et continue ».

Le projet de loi « Justice du XXIe siècle » doit encore retourner au Sénat avant une adoption définitive à l'automne par l'Assemblée, qui aura le dernier mot.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 15.07.2016 à 10h23

Personnellement, j'ai toujours voulu être un chef indien mais je suis aussi fan de foot, donc il faut à présent m'appeler Grand chef taureau furieux, sauf quand je porte mon maillot de foot où Lire la suite

Répondre
 
MPC Médecin ou Interne 16.07.2016 à 12h11

second degré?
en tout cas lourd et pafaitement déplacé

Répondre
 
Amélie B Médecin ou Interne 15.07.2016 à 10h23

C'est vraiment une excellente nouvelle cette loi, cela va peut-être faire avancer les choses et promouvoir les droits de l'ensemble de nos concitoyens et concitoyennes.

Répondre
 
Cassandre Médecin ou Interne 13.07.2016 à 19h27

En juillet, fais comme il te plait!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manuel Valls : « La généralisation du tiers payant chez le médecin est indispensable »

valls

L'ancien Premier ministre assume : candidat à la primaire à gauche, il juge nécessaire de repenser les règles d'installation, veut... 66

Gare au risque cardiovasculaire pendant la vague de froid, prévient la Fédération française de cardiologie

froid

Alors que la vague de froid s'étend ce mercredi à la quasi-totalité de la France, les appels à la vigilance se multiplient. La Fédération... 3

Primaire à gauche : le comparatif des programmes

Primaire à gauche : le comparatif des programmes-0

Liberté d'installation, secteur II, déserts médicaux, santé publique, politique hospitalière...  « Le Quotidien » a décortiqué les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter