Mort d'Arafat : non-lieu confirmé en appel dans l’enquête pour assassinat au polonium
Brève

Mort d'Arafat : non-lieu confirmé en appel dans l’enquête pour assassinat au polonium

24.06.2016

La justice a confirmé ce vendredi le non-lieu prononcé par les magistrats français chargés de l'enquête pour « assassinat » ouverte après la mort en 2004 de Yasser Arafat, non-lieu contesté par la veuve du raïs palestinien.

« Le non-lieu est confirmé du fait du rejet des demandes de supplément d'information », a précisé à l'AFP une source judiciaire.

Francis Szpiner et Renaud Semerdjian, avocats de Souha Arafat, avaient fait appel du non-lieu prononcé en septembre 2015 et demandé l'annulation d'une expertise clé pour l'enquête. La cour d'appel de Versailles a également refusé d'annuler cette expertise. Sa décision, conforme aux réquisitions du parquet général, peut encore faire l'objet de recours.

Dans leur ordonnance de non-lieu, les trois juges avaient estimé « qu'à l'issue des investigations…), il n'est pas démontré que M. Yasser Arafat ait été assassiné par empoisonnement au polonium 210, et il n'existe pas de preuve suffisante de l'intervention d'un tiers qui aurait pu attenter à (sa) vie », avait dit en septembre le procureur de Nanterre. Aucune mise en examen n'a été prononcée dans cette affaire.

Yasser Arafat est décédé le 11 novembre 2004 à l'hôpital militaire Percy de Clamart, près de Paris. Son épouse Souha Arafat a, en août 2012, déposé une plainte contre X à la suite de la découverte de polonium 210 sur des effets personnels de son mari.

Les experts mandatés par les juges français ont à deux reprises écarté la thèse de l'empoisonnement, estimant que la présence dans l'environnement extérieur d'un gaz radioactif naturel, le radon, expliquerait les fortes quantités de polonium enregistrées dans sa sépulture et sur sa dépouille. Des experts suisses sollicités par la veuve avaient au contraire jugé que leurs résultats « soutiennent raisonnablement l'hypothèse de l'empoisonnement » au polonium.

Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
JEAN B Médecin ou Interne 25.06.2016 à 13h38

Quand la haine et l'antisémitisme dirigent les comportements, on en arrive à des accusations abjectes et absurdes. Bravo à la Justice Française d'avoir su résister aux pressions qui n'ont pas manqué Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Temps de travail non respecté : les internes de Marseille mettent en demeure l'AP-HM

aphm

Le Syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM) a sommé, ce lundi 16 janvier, l'Assistance publique-Hôpitaux de... 1

Légalisation du cannabis : non pour Valls et Montebourg, oui pour les autres candidats à la primaire à gauche

cannabis

Les sept candidats à la primaire de la gauche ont exprimé leurs diverses positions au sujet du cannabis lors du deuxième débat télévisé, le... Commenter

Pourquoi je refuse le tiers payant : le SML édite à son tour une affiche

sml

Le refus de la généralisation du tiers payant obligatoire continue d'inspirer les syndicats de médecins libéraux. Après l'affiche de la... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter